Home Politique Kinshasa ouvre la voie du dialogue public-privé dans la région des Grands...

Kinshasa ouvre la voie du dialogue public-privé dans la région des Grands lacs

Une conférence sur les investissements du secteur privé, tenue à Kinshasa les 24 et 25 février, est la première matérialisation du volet économique de l’Accord-cadre pour la Paix, la Sécurité et la Coopération pour la RDC et la région des Grands lacs signé par 11 pays en février 2013. Un rendez-vous qui en appelle d’autres. Reportage.

« Business for peace ». Aider l’entreprise pour bâtir la paix. Avec le sens de la formule qui le caractérise, Saïd Djinnit, l’envoyé spécial des Nations-Unies dans la région des Grands lacs, résume parfaitement l’objectif de la Conférence sur les investissements du secteur privé dans la sous-région, organisée à Kinshasa les 24 et 25 février, et dont il est l’un des principaux initiateurs avec les responsables de la Conférence internationale sur la région des Grands lacs (CIRGL).

Lire aussi:   « Soro est libre de rentrer en Côte-d’Ivoire », selon le gouvernement

« Un véritable succès », n’hésite pas à revendiquer dès le lendemain le diplomate, puisque cette rencontre à attirer plus de 500 participants, dont une forte majorité de dirigeants d’entreprises en provenance des treize pays membres de la CIRGL*.

Pour l’occasion, Ban Ki-Moon, le secrétaire général des Nations-Unies, a profité de sa tournée dans la sous-région, pour assister à la cérémonie d’ouverture, présidée par le chef de l’État congolais, Joseph Kabila, en compagnie des vice-présidents angolais et burundais, du Premier ministre du Rwanda, de différents membres de gouvernements et ambassadeurs des pays de la région, ainsi que des représentants de l’Union africaine (UA), de nombreux organismes de financements multilatéraux présents en Afrique et du secteur privé.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Nominations dans l'armée, Wattao quitte la tête de la Garde Républicaine, voici sa nouvelle destination

Africatime CI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here