HomePolitiqueKader Diarrassouba à propos des législatives: « Gbagbo à Yopougon, Soro à...

Kader Diarrassouba à propos des législatives: « Gbagbo à Yopougon, Soro à Ferké… vous pensez que Ouattara va accepter de perdre ? »

Kader Diarrassouba à propos des législatives: « Gbagbo à Yopougon, Soro à Ferké… vous pensez que Ouattara va accepter de perdre ? »
Kader Diarrassouba à propos des législatives: « Gbagbo à Yopougon, Soro à Ferké… vous pensez que Ouattara va accepter de perdre ? »

Selon Kader Diarrassouba, proche de Soro, les législatives 2021, n’auront lieu que si les conditions sont réunies pour que le RHDP gagne.

L’engouement d’une frange de l’opposition pour les législatives ne sert qu’à légitimer Ouattara devant la communauté internationale et freiner les ardeurs des Ivoiriens épris de démocratie, de justice. Un exemple terre à terre. Myss Belmonde Dogo ne pourra jamais gagner une élection devant le candidat de Charles Blé Goudé à Guibéroua.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire-France : Un député français interpelle Le Drian sur le cas Gbagbo, voici sa réponse

Mais avec une Commission Électorale et un Conseil Constitutionnel inféodés aux caprices de Ouattara, le résultat est connu d’avance. QUAND ON NE RESPECTE PAS LA CONSTITUTION, ON N’A PAS À CŒUR DE RESPECTER LE VERDICT DES URNES. On monte on descend à Ferké, Téné Birahima Photocopie, tout puissant frère de Ouattara qu’il est, ne pourra pas battre le candidat de Soro Guillaume Kigbafori.

Le peuple digne Senoufo comprend la connotation de ce que je dis. ( lisez et entendez comme j’ai écrit )Michel Gbagbo candidat à Yopougon, Simone Gbagbo candidate à Abobo, on va parler de RHDP ?Ouattara sachant tout ça et plusieurs autres exemples concrets, vous pensez qu’il va accepter de perdre ?

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : 11 avril 2011, Gbagbo rend hommage à Tagro et annonce «Ma côte d'Ivoire bientôt j'arrive!»

Il faut qu’on arrête de légitimer Ouattara en lui donnant du temps. Ces élections, elles n’auront lieu que si les conditions sont réunies pour que le RHDP gagne. Nonobstant tout ce que cité plus haut, Ouattara a mis en place un aménagement constitutionnel pour continuer avec son parlement, sa caisse de résonance. Et il l’avait dit le 5 mars 2020 devant le congrès.

source: le courrier quotidien