HomePolitiqueJoséphine Kouassi du RHDP : « Bédié est candidat au nom de...

Joséphine Kouassi du RHDP : « Bédié est candidat au nom de la non-rétroactivité de toute loi »

Joséphine Kouassi du RHDP : « Bédié est candidat au nom de la non-rétroactivité de toute loi »
Joséphine Kouassi du RHDP : « Bédié est candidat au nom de la non-rétroactivité de toute loi »

Les femmes du RHDP réunirent le mercredi 12 août 2020, se sont prononcée sur la candidature de Ouattara et Bédié à la présidentielle.

Des femmes du RHDP  dont des ministres, des élues et cadres du parti, ainsi que des militantes  se sont réunies au siège du  parti à Cocody. Cette rencontre a été sanctionnée par une déclaration des femmes lue par la présidente régionale du Sud Comoé du RHDP, Dr Kouassi Joséphine.

Dans leur déclaration, les femmes ont lancé un appel à la retenue et à la responsabilité de toute la classe politique. “Nous voulons, dans notre pays, une élection présidentielle apaisée avec une culture dynamique et obstinée de la paix si minutieusement construite par son Excellence Alassane Ouattara depuis 2011”, a souligné Mme Kouassi

Lire aussi:   Débat autour du parti unifié / Des cadres du Pdci disent des vérités à Ouattara: « Nous disons Non aujourd’hui, demain et toujours »

« Les femmes du Rhdp s’insurgent contre les propos diffamatoires et irresponsables de Mme Simone Gbagbo (…) », a dit Mme Joséphine Kouassi, présidente régionale des femmes Rhdp dans le Sud Comoé.

Elles « s’indignent et condamnent son discours aux antipodes de la réalité politique et juridique » de la Côte d’Ivoire, a ajouté Mme Joséphine Kouassi, devant des femmes cadres du Rhdp, des élues et des militantes du parti présidentiel.

M. Alassane Ouattara est « bel et bien éligible au regard de la Constitution de la Côte d’Ivoire promulguée le 8 novembre 2016, et qui institue la troisième République et notre pays », a-t-elle lancé.

Lire aussi:   Manifestations à Daoukro: accusé par le gouvernement, Bédié répond sans pitié à ses détracteurs

« Il ne s’agit donc nullement d’un troisième mandat, mais bien le premier mandat de la troisième République de Côte d’Ivoire », a-t-elle ajouté.

Selon les femmes Rhdp, c’est d’ailleurs cette avec même Constitution de la IIIe République que l’ancien président Henri Konan Bédié peut aujourd’hui se vanter candidat à l’âge de 86 ans contrairement aux dispositions de la Constitution de la IIe République qui limitait la candidature à l’âge de 75 ans.

M. Bédié est candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 « au nom de la non-rétroactivité de toute loi », a-t-elle poursuivi, laissant entendre qu’en tout état de cause le Conseil constitutionnel a qualité pour décider de l’éligibilité d’un prétendant à la candidature.

Lire aussi:   Le cri de cœur de Touré Alpha Yaya désespéré de voir le RHDP aller tout droit dans le mur

Par ailleurs, ces femmes demandent au gouvernement d’interdire toutes les manifestations de rue afin d’éviter la violence et le désordre.

Le président Alassane Ouattara a annoncé , le 6 août 2020 sa candidature à l’élection présidentielle d’octobre, suite au décès le 8 juillet 2020 du candidat désigné du RHDP, Amadou Gon Coulibaly. Cette annonce a suscité des réactions de la classe politique et sociale qui appelle pour certains à des mouvements de contestations.

Source: yeclo