Home Politique Ivresse du pouvoir : Me Claver N’Dry se sert de l’histoire d’un...

Ivresse du pouvoir : Me Claver N’Dry se sert de l’histoire d’un souverain pour instruire l’opinion

Ivresse du pouvoir : Me Claver N’Dry se sert de l’histoire d’un souverain pour instruire l’opinion
Ivresse du pouvoir : Me Claver N’Dry se sert de l’histoire d’un souverain pour instruire l’opinion

Ces derniers mois marqués par l’actualité politique, notamment l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire, donnent l’occasion à Me Claver N’Dry, Avocat au Barreau de Côte d’Ivoire et inscrit sur la liste des Conseils de la Cour pénale internationale, de passer son message via réseaux sociaux. Il s’inscrit dans une dynamique de Génération de rupture (GR). Dans cette tribune où il met en scène un souverain aux méthodes peu catholiques, il finit par donner un enseignement. Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est purement fortuite.     

« Cher Klamman,

Je t’invite à visiter avec moi la bibliothèque historique de l’extrême Orient. Posons notre regard sur l’histoire du Roi que tout le monde craignait. Ce Roi était rentré dans l’histoire car aucun de ses ennemis n’avait pu remporter une bataille en l’affrontant. Ce Roi était vraiment très fort.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Sakassou, le peuple Walèbo remet la clé de sa destinée à Jacques Mangoua

Au fur et à mesure que son royaume grandissait et que ses partisans chantaient ses prouesses, il n’échappa pas au tournis jupitérien qui gangrène l’âme et qui fait croire à l’humain au sommet de sa gloire qu’il est l’égal du CRÉATEUR. Dans sa folie, ce Roi confondait sa volonté et existence immédiate de ses désirs. Il ne supportait aucune contestation. Ses ordres s’exécutaient, même les plus injustes. Ceux qui osaient apporter la moindre réserve à ses lettres de mission, subissaient d’avance sur terre le châtiment du purgatoire. De cette façon, les années passaient.

Lire aussi:   Hamed Bakayoko interpelle les jeunes de Bonoua sur les violences 

Dieu a un moment de rencontre personnelle avec chaque être humain créé à son image et à sa ressemblance. Le temps accompli sonna pour ce Roi. Il était parvenu à ce rendez-vous implacable de façon particulière : un mal pernicieux qu’aucun médecin et magicien du royaume ne pouvaient traiter, l’affecta.

Le puissant Roi constate que la force ne fait pas tout et que tout l’or du royaume ne peut lui obtenir la guérison. Ses forces l’abandonnent inexorablement. Rien ne peut freiner cette descente vers le séjour commun de toute vie humaine. Ici, aucune armée ne peut venir au secours du roi. Aucune relation extérieure ne peut rien. Ce mal n’est pas corruptible. Seul dans l’intimité avec le Patient CRÉATEUR, ce Roi tire tous les enseignements de ses œuvres sur la terre.

Cher Klamman,

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Assemblée Nationale, la « principale » raison du blocage de la formation du bureau

Lorsque l’on est puissant, la Sagesse nous conseille de vivre comme le plus faible des humains. Lorsque l’on détient l’épée, la Sagesse nous rend fort pour défendre le faible. Lorsque l’on tient la balance de la justice, la Sagesse nous rend aveugle pour ne pas faire de tort au pauvre habillé en haillons. Lorsque l’on agit, peu importe notre statut, la Sagesse nous fait appréhender l’essentiel : nous tenons à un souffle.

Celui qui ne comprend pas ces leçons, qu’il demande à la Sagesse de lui donner l’intelligence des choses. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here