Home Politique Interdiction des téléphones en Conseil des ministres : Voici la raison cachée

Interdiction des téléphones en Conseil des ministres : Voici la raison cachée

Interdiction des téléphones en Conseil des ministres : Voici la raison cachée
Interdiction des téléphones en Conseil des ministres : Voici la raison cachée

Les téléphones ne sont plus autorisés à la salle du Conseil des ministres depuis début juillet dernier. Cela fait maintenant deux séances pendant lesquelles cette instruction du chef de l’État est en vigueur. Les ministres sont contraints de laisser leurs téléphones à l’entrée.

C’est ce que nous apprend le confrère Africa Intelligence dans sa parution de ce vendredi 30 juillet 2021.

Le Premier ministre, Patrick Achi, la ministre d’État, ministre des affaires étrangères, Kandia Camara, le ministre de la Défense, Tene Birahima Ouattara, le ministre de la Justice, Sansan Kambile et le ministre de l’économie et des finances, Adama Coulibaly sont exempts de cette décision inédite.

Lire aussi:   Primature : le RHDP salue la nomination d’Hamed Bakayoko à la tête du gouvernement (Communiqué)

Si les ministres ne savent pas eux mêmes les raisons de cette mesure, le confrère évoque une mesure de sécurité relative à des fuites par le passé sur le contenu des décisions prises au Conseil des ministres.

Par ailleurs, cette mesure intervient dans un contexte mondial marqué par les révélations de l’affaire Pegasus, un logiciel espion israélien. Toutefois, cette mesure est en vigueur dans plusieurs pays africains et européens notamment en France depuis 2014. La raison: se prémunir d’éventuelles actions d’espionnage. Pour l’heure, aucun rapport avec le célèbre lanceur d’alerte Chris Yapi dont l’identité n’est pas encore révélée.

Lire aussi:   Politique nationale : « Il faut ... écouter la voix des autres » (Affoussiata Bamba)

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here