Home Politique Influence de Nady Bamba sur Laurent Gbagbo: les révélations de Théophile Kouamouo

Influence de Nady Bamba sur Laurent Gbagbo: les révélations de Théophile Kouamouo

Influence de Nady Bamba sur Laurent Gbagbo: les révélations de Théophile Kouamouo
Influence de Nady Bamba sur Laurent Gbagbo: les révélations de Théophile Kouamouo

Le journaliste Théophile Kouamouo, a fait des révélations sur Nady Bamba, la deuxième femme de l’ancien président Laurent Gbagbo. Selon lui, « la femme de l’ombre » Nady Bamba est d’abord et avant tout une femme d’influence, une femme de réseaux.

Cet audio de 2015 nous rappelle, ou nous indique, que ce qui se vit aujourd’hui au sein de la galaxie Gbagbo ne relève pas de la vie privée mais de la controverse politique. Car « la femme de l’ombre » Nady Bamba est d’abord et avant tout une femme d’influence, une femme de réseaux. Et les choix qu’on l’accuse d’avoir inspiré après la signature des accords de Ouaga, notamment la tolérance infinie vis-à-vis de Guillaume Soro font l’objet dans les « milieux autorisés » de mille et une critiques depuis très longtemps.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Téné Birahima, RHDP, Soro, Bédié, Gbagbo..., Ouattara dit ses vérités

La « femme de l’ombre » est aussi celle de l’absence de vigilance vis-à-vis de Youssouf Bakayoko, ancien boss de la CEI. Elle est celle qui a cogéré la campagne avec Euro RSCG de Bolloré, qui a eu ses comptes dégelés en 2011 grâce à Pierre Haïk, un avocat de la galaxie Bolloré. Celle dont Jeune Afrique disait (https://www.jeuneafrique.com/…/c-te-d-ivoire-nady…/) à l’époque qu’elle était « l’une des rares personnes à avoir essayé de convaincre l’ancien président ivoirien de quitter le pouvoir » en 2010.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Voici la motion de protestation déposée à l'union Européenne contre la libération sous conditions de Gbagbo et Blé Goudé

Celle qui revient avec dans son avion une équipe de Paris Match, du groupe Lagardère, qui a au sein de son Conseil d’administration… Nicolas Sarkozy, le super poto de Bolloré. Le camp Gbagbo a refusé de faire son autocritique de manière rationnelle sur « ce qui n’a pas marché » en 2010-2011 pendant 10 ans. Et du coup, le retour de LG au pays le ramène aux contradictions qui l’ont fait conduit à la déroute de 2011.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Grève dans l'éducation, ponctions sur les salaires du mois de février des enseignants ?

PS : Bien entendu, les propos de Pascal Affi N’Guessan sont un plaidoyer pro domo. Il ne s’agit pas pour nous observateurs de les endosser, mais d’admettre que les tensions et les échanges rapportés sur l’avant élection de 2010 ne sont pas inventés.

Théophile Kouamouo

Afriksoir

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here