HomePolitiqueHamed Bakayoko porte plainte contre les auteurs d’un article l’incriminant et les...

Hamed Bakayoko porte plainte contre les auteurs d’un article l’incriminant et les cyber activistes

Hamed Bakayoko porte plainte contre les auteurs d’un article l’incriminant et les cyber activistes
Hamed Bakayoko porte plainte contre les auteurs d’un article l’incriminant et les cyber activistes

Le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Premier Ministre par intérim a réagi comme jamais il ne l’a fait à un article diffusé par un média international l’incriminant dans un trafic de drogue en Côte d’Ivoire.

« Au regard de ces insinuations extrêmement graves et diffamatoires, j’ai décidé de porter plainte contre Messieurs Ibekwe Nicholas, Daan Bauwens et les relais », a publié Hamed Bakayoko sur sa page Facebook dénonçant « cette orchestration grossière ourdie par des commanditaires dont le dessein n’échappe à personne » a-t-il dénoncé dans ce communiqué rendu public cet après-midi de lundi.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Rencontre Bédié-Ouattara, «Le respect strict de l'alternance d'abord avant la formation d'un parti unifié» clame la jeunesse du PDCI

Selon les informations, les deux journalistes d’investigation ont séjourné « en Côte d’Ivoire dans le but d’enquêter sur le trafic de drogue » qui s’opère depuis le port ivoirien jusqu’aux capitales européennes. Dans l’enquête, des noms sont cités notamment celui du ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, comme étant le « baron de la drogue ».

Toute chose qui jette le discrédit sur l’ancien ministre de l’Intérieur et de la Sécurité qui a eu à organiser la traque au trafic de drogue en Côte d’Ivoire.

Lire aussi:   « Le roi est nu, nul ne sait où son entêtement amènera la Côte d’Ivoire » (Editorial Kah Zion)

« Dans mes charges de Ministre de la sécurité en Côte d’Ivoire pendant plus de 07 ans et celles actuelles de la Défense, les résultats obtenus dans la lutte contre la drogue sont mondialement reconnus. Ces actions qui se sont soldées par de nombreuses arrestations, saisies et démantèlements de réseaux mafieux, ont valu des félicitations internationales à la Côte d’Ivoire« , a souligné Hamed Bakayoko précisant qu’en Côte d’Ivoire, « ma réputation est faite, elle est pure, et sans tâche, n’en déplaise aux aigris et aux conspirateurs ».

L’article paru n’aurait peut-être connu un certain retentissement si des cyber-activistes proches de certaines obédiences politiques n’avaient pas depuis quelques jours jeté leur dévolu sur cet article diffamatoire. Aussi, le golden boy a-t-il choisi de poursuivre ces « relais » qui n’ont qu’une idée en tête, en finir avec lui avec cette souillure nauséeuse.

Sandra Kohet

7info.ci

Lire aussi:   Décès de Hamed Bakayoko : Deuil national décrété du 12 au 19 Mars 2021( présidence)

Source: info.ci