HomePolitiqueHamed Bakayoko interpelle les jeunes de Bonoua sur les violences

Hamed Bakayoko interpelle les jeunes de Bonoua sur les violences

Hamed Bakayoko interpelle les jeunes de Bonoua sur les violences
Hamed Bakayoko interpelle les jeunes de Bonoua sur les violences

Suite aux événements violents dans les localités de Bonoua, Divo, Gagnoa et Daoukro, le Premier ministre, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko interpelle les jeunes sur les violences au nom des hommes politiques.

Pour la première tournée, Hamed Bakayoko s’est rendu à Bonoua, ville natale de l’ex première dame Simone Gbagbo, où un couvre feu a été instauré à cause des affrontements violents qui y ont eu lieu.

« Quand nous acteurs politiques, on fait nos accords politiques, on ne vous appelle pas. Quand c’est bon entre nous, on ne vous appelle pas. Mais, quand il y a des désaccords, c’est là on vous appelle pour que vous puissiez porter ces désaccords par des batailles de rue. Vous devez dire non à la violence « , explique le Premier ministre envoyé par le chef de l’Etat Alassane Ouattara.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire: des chasseurs traditionnels Dozo et des jeunes Guéré s’affrontent violemment

« Ce n’est pas à vous de porter les désaccords des hommes politiques », déclare-t-il invitant les jeunes à lui faire confiance.

Depuis le 6 août 2020, veille de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, le chef de l’Etat Alassane Ouattara a annoncé sa candidature à la présidentielle prochaine. Conséquence: une vague d’indignation de l’opposition ivoirienne par des appels à manifester dans le pays. Des marches qui ont donné un bilan de plusieurs morts et une centaine de blessés, 1500 personnes déplacées, avec destruction de biens publics et privés dans les villes de Bonoua, Daoukro, Divo et Gagnoa.

Lire aussi:   Présidentielle 2020 : pourquoi la candidature de Gbagbo et Soro ont été rejetée? Hamed Bakayoko clarifie

Hamed Bakayoko effectue donc une tournée dans ces localités pour appeler au calme, à la cohésion sociale et à la culture de la tolérance politique

Source: info.ci