Home Politique Hamed Bakayoko après son vote : “On nous avait annoncé l’apocalyse. Mais...

Hamed Bakayoko après son vote : “On nous avait annoncé l’apocalyse. Mais la Côte d’Ivoire est tout là”.

Hamed Bakayoko après son vote : “On nous avait annoncé l’apocalyse. Mais la Côte d’Ivoire est tout là”.
Hamed Bakayoko après son vote : “On nous avait annoncé l’apocalyse. Mais la Côte d’Ivoire est tout là”.

Le Premier ministre ivoirien Hamed Bakayoko et son épouse ont voté ce samedi au groupe scolaire les cours sociaux à Abobo.

Voici sa déclaration après le vote

“Je suis très heureux d’avoir accompli mon devoir citoyen. car le droit de vote est un devoir civique acquis de longue date par nos devanciers. C’est un acte essentiel dans la vie d’un individu, dans sa relation avec son pays. C’est un acte de liberté. Je suis heureux d’avoir voté. Et Je suis heureux de voir que cela se passe à Abobo et dans l’ensemble du pays dans le calme. On nous avait annoncé l’apocalypse. Mais la Côte d’Ivoire est toujours là. et les ivoiriens sont au rendez vous de la paix. Au  Rendez-vous pour la construction d’un pays sérieux. J’invite tout le monde à aller voter. C’est un droit fondamental. un droit citoyen. C’est là que vous donnez onction à la gouvernance pour les cinq années à venir. C’est là que votre point de vue compte. En dehors du droit de vote. Tout le reste n’est pas l’expression démocratique. Je demande surtout aux jeunes qui ont été dans certaines contrées manipulés pour perturber le vote. Que cela s’arrête. Ce ne sont pas des valeurs de construction, de paix. Des valeurs positives, que de faire obstacle à la liberté de l’autre d’exprimer son choix. Je souhaite que le scrutin se passe dans de bonnes conditions sur l’ensemble du pays. En tant que chef du gouvernement. Nous veillerons à ce que les choses se passent dans de meilleures conditions. Et très vite la Côte d’Ivoire passera la page électorale pour enfin retrouver les grands dossiers, les grands chantiers de construction du pays, de réduction de la pauvreté, au bénéfice des populations”.

Lire aussi:   Hamed Bakayoko – Vice Media : qui va gagner ?

Fulbert Yao, envoyé spécial

source: l’expression

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here