HomePolitiqueGuillaume Soro réagit à la dernière chanson d’Aïcha Koné et suscite de...

Guillaume Soro réagit à la dernière chanson d’Aïcha Koné et suscite de vives réactions

Guillaume Soro réagit à la dernière chanson d'Aïcha Koné et suscite de vives réactions
Guillaume Soro réagit à la dernière chanson d'Aïcha Koné et suscite de vives réactions

Dans la nuit du jeudi 14 au vendredi 15 janvier 2021, monsieur Soro Guillaume Kigbafori a adressé un émouvant message à la diva Aïcha Koné relativement à sa dernière chanson. Il évoque sa volonté de contribuer à l’édification d’une véritable Nation débarrassée de la haine entre ses enfants et profondément attachée aux valeurs de pardon de réconciliation et de paix.

L’ancien président du parlement ivoirien est récemment sorti de silence pour s’adresser à la diva Aïcha Koné relativement à sa dernière chanson dans laquelle elle le mentionne ainsi que ses deux parents.

<< À ma chère bien aimée tantie Aïcha Koné Mama Africa,  ma chère bienaimée tantie Aicha Kone . C’est avec un agréable plaisir que j’ai écouté ta dernière chanson « Mon beau Pays » dans laquelle tu as bien aimablement évoqué le souvenir ému de feu mon père Clément et feue ma mère Minata. Déjà longtemps qu’ils nous ont quittés hélas et de là-haut doivent être certainement attristés de voir trois de leurs fils (Guillaume en exil, Simon et Rigobert en prison) dans la tourmente politique. Ta limpide et doucereuse voix a traversé mon âme et a parlé à mon cœur! Me voici ému surtout en cette période si pénible et difficile pour le peuple ivoirien >> à précisé Soro Guillaume Kigbafori.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : arrestation d'une militante pro-Gbagbo (avocat)

Faisant un lien entre la dernière chanson de la diva Aïcha Koné et sa condition de vie actuelle relativement à l’environnement sociopolitique en Côte d’Ivoire, Soro Guillaume a indiqué << au moment où la scène politique de notre pays semble avoir véritablement tourné le dos aux valeurs humaines et de paix, ce message est, pour moi et mes compagnons de Générations et Peuples Solidaires (GPS), un réconfort inestimable. Nous retrouvons dans tes conseils, la précieuse marque d’affection d’une mère attentive aux souffrances de ses enfants. Au-delà, je reconnais dans ta démarche empreinte de sagesse, la marque du père fondateur de la Côte d’Ivoire, feu le Président Félix Houphouet-Boigny dont tu fus une des artistes adorée. Il sut nous enseigner la tolérance et la considération à l’égard de toutes les filles et tous les fils du pays >>

Lire aussi:   Après les défections / Guillaume Soro avoue : « les Yacoubas sont les patrons des senou-fos »

Poursuivant, l’ancien président du parlement ivoirien aujourd’hui en exil va revenir sur les fondamentaux de son engagement politique: << Je puis t’assurer que mon engagement politique n’a d’autre ambition que d’apporter ma modeste contribution à l’édification d’une véritable Nation débarrassée de la haine entre ses enfants et profondément attachée aux valeurs de pardon de réconciliation et de paix >>.

Pour terminer son propos, Soro Guillaume a souhaité à la Diva Aïcha Koné que Dieu continue de la garder et qu’il récompense son mérite et ses multiples bienfaits.

Sur la blogosphère ivoirienne, si beaucoup ont apprécié ce message, d’autres ont trouvé l’occasion pour lancer des piques à l’ancien président du parlement ivoirien. Pour ces derniers, Soro Guillaume » est rentré en politique pour ses propres intérêts pas pour ceux des ivoiriens. Il n’aurait pas fait de rébellion, il n’aurait pas tenté d’attaquer le pays encore qu’il ne serait pas en exile ». Un internaute à d’ailleurs laissé lire que << si Soro Guillaume était un homme de paix qui se bat pour construire la nation ivoirienne, il aurait fait profil bas pour se réconcilier avec son » père » Alassane Ouattara ». Mais non, il reste braquer sur sa position malgré qu’il est en exile aujourd’hui >> a martelé un internaute visiblement remonté contre Soro Guillaume.

Lire aussi:   Législatives 2016 : Les transporteurs acquis à la cause d’Affoussiata Bamba-Lamine

Dans sa dernière chanson intitulée » mon beau pays », Aïcha Koné laisse entendre » qu’elle ne reconnait plus son beau pays » tout en martelant que » la vérité va triompher ».

Bema Aboubacar…