Home Politique « Guillaume Soro n’a pas encore fini de montrer ses couleurs à Ouattara »...

« Guillaume Soro n’a pas encore fini de montrer ses couleurs à Ouattara » – Mamadou Traoré

« Guillaume Soro n’a pas encore fini de montrer ses couleurs à Ouattara » – Mamadou Traoré
« Guillaume Soro n’a pas encore fini de montrer ses couleurs à Ouattara » – Mamadou Traoré

Mamadou Traoré se prononce sur la décision de la Cour Africaine des Droits dans l’affaire Soro à l’État de Côte d’Ivoire.

Sonnés par leurs échecs successifs face à la Cour Africaine des Droits de l’homme dans l’affaire qui les oppose à Guillaume Soro, nos amis du Restaurant ont trouvé une nouvelle trouvaille pour tenter de discréditer cette Cour.

À travers des articles sortis de leurs laboratoires d’intoxication, ils font passer des messages selon lesquels Guillaume Soro aurait corrompu les membres de cette Cour afin qu’elle plaide en sa faveur contre l’État de Côte d’Ivoire. Dois je rappeler à tous que notre pays est classé parmi les pays les plus corrompus du monde ?

Lire aussi:   Côte d’Ivoire : Affi et ses alliés appellent au ‘’boycott’’ du scrutin sénatorial de samedi

Et ce sont nos amis du Restaurant qui sont les grands vecteurs et acteurs de cette corruption. Habitués donc qu’ils sont à corrompre à tout vent pour obtenir des résultats, ils font un transfert de leur personnalité sur Guillaume Soro.

Ce n’est pas en tout cas Guillaume Soro qui est accusé d’avoir corrompu des officiers de l’armée et les juges du Conseil Constitutionnel pour obtenir des résultats. Christ Yapi a fait des révélations non encore démenties sur des actes de corruption de ces grands commis de l’État. Que nos amis du Restaurant admettent que le téléphone de leur gourou a perdu le réseau.

Lire aussi:   La Fondation Kofi Annan se range du côté de l'opposition ivoirienne, Soro Guillaume réagit

Il faut qu’ils admettent que sur le plan diplomatique, leur gourou est en train d’être terrassé par Tienigbanani qui est en train de l’isoler à l’international. Il faut qu’ils admettent que le carnet d’adresses de leur gourou n’est plus à jour.

Qu’ils aient l’honnêteté de reconnaître que leur gourou est fini. Il n’effraie plus personne et il est aujourd’hui discrédité sur le plan international. Tenter donc de discréditer la Cour Africaine des droits de l’homme pour masquer la honte qu’ils ont face à leurs défaites successives auprès de cette Cour est une action qui ne pourra plus prospérer. Tienigbanani face à un leur gourou est un 10.

Lire aussi:   L’UE souhaiterait le retour de Gbagbo (…) et de Guillaume Soro, avant...

Le vrai possesseur d’un épais carnet d’adresses en Côte d’Ivoire, c’est aujourd’hui Bogota. Et il n’a pas encore fini de montrer ses couleurs au gourou du Restaurant.

La Cour Africaine des droits de l’homme est une Institution internationale plus crédible que le Conseil Constitutionnel ivoirien qui vient de se discréditer à travers ses arrêts qu’il vient de prendre concernant les validations des candidatures. Que Dieu nous sauve des gens du Restaurant.

Source: Yeclo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here