HomePolitiqueGuillaume Soro était un ennemi à abattre parce que le gourou du...

Guillaume Soro était un ennemi à abattre parce que le gourou du Restaurant ne le trouvait pas assez soumis pour lui

Guillaume Soro était un ennemi à abattre parce que le gourou du Restaurant ne le trouvait pas assez soumis pour lui
Guillaume Soro était un ennemi à abattre parce que le gourou du Restaurant ne le trouvait pas assez soumis pour lui

Comme il fallait s’y attendre, la prochaine victime du gourou du Restaurant, dans le cadre de sa potentielle succession ,au cas où il décidait de passer la main ,est son fils chéri.

Celui qui, pendant toute sa carrière politique ,lui est resté fidèle et loyal.

Il lui est également resté soumis et a fait pour lui tous les faux coups à l’endroit de Guillaume Soro.

L’on peut citer par exemple le complot des écoutes téléphoniques en 2015,les faux rapports faits au gourou du Restaurant sur Guillaume Soro, le complot de la bande audio en 2017,etc..

Et nous savons tous aujourd’hui que le fils chéri du gourou du Restaurant était en mission pour le compte et sur instruction de ce dernier ,dans le cadre de sa succession annoncée en 2020.

Guillaume Soro était un ennemi à abattre parce que le gourou du Restaurant ne le trouvait pas assez soumis pour lui, il ne le contrôlait pas et il le trouvait trop indépendant.

Ce dont il a horreur.

Il fallait donc l’écarter du système et le tuer politiquement.

La première action a consisté à lui arracher en 2012,la Primature et le déposer à l’Assemblée Nationale qui était perçue comme un garage.

Malheureusement pour le gourou du Restaurant, Guillaume Soro s’est donné une nouvelle santé politique à la tête de cette institution.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire : « Si Ouattara veut que Soro arrête de l’attaquer, voici les trois conditions »

Nous sommes sans ignorer toutes ces informations faisant état les rapports difficiles entre le fils chéri du gourou du Restaurant et Guillaume Soro.

Après avoir constaté que son fils chéri n’arrivait pas à neutraliser Guillaume Soro comme il le voulait, le gourou du Restaurant l’a fait remplacer par feu mon grand frère chéri.

Malheureusement pour lui, la mort est passé par là.

Je rappelle que  dans le cadre de sa succession, le gourou du Restaurant a fait opposer son fils chéri à feu mon grand frère chéri.

Aujourd’hui, toujours dans le cadre de sa succession, il fait opposer son fils chéri à son frère chéri ,par le biais de son « Joé l’exécuteur. »

C’est comme cela que fonctionne le gourou du Restaurant.

Il a horreur de voir les gens s’entendre autour de lui.

Il faut donc les diviser pour mieux régner.

Non content d’avoir divisé les ivoiriens en Nord -Sud, en chrétiens-musulmans, non content d’avoir divisé les partis politiques significatifs, le voici, comme depuis longtemps, en train de diviser ses enfants.

Ce que subi en ce moment le fils chéri du gourou du Restaurant ,donne raison à Guillaume Soro qui a  vite pris son indépendance vis à vis de lui.

Lire aussi:   À deux mois des législatives, Bédié fait une importante nomination

Ça donne également tort à tous ceux qui avaient prédit un bon traitement de Guillaume Soro de la part du gourou du Restaurant ,s’il avait avait accepté de rester dans son coin et d’attendre calmement que le gourou lui donne le pouvoir.

Le fils chéri de ce dernier a fait ce que des gens ont conseillé à Guillaume Soro.

Mais nous constatons tous aujourd’hui  comment il est traité par le gourou du Restaurant.

Selon les informations que nous avons ,le poste qu’occupe le fils chéri du gourou du Restaurant est menacé.

À tort ou à raison, on accuse le gourou du Restaurant d’être le commanditaire des  accusations de trafic de drogue portés sur le dos de son fils chéri ,toujours dans l’optique de briser sa carrière politique.

C’est bizarre.

Bien que j’ai toutes les raisons de détester le fils chéri du gourou du Restaurant pour ce qu’il a fait à Guillaume Soro, je n’arrive pas à le détester.

Je sais qu’au fond il n’est pas méchant et qu’il n’est pas fier d’exécuter les sales besognes que lui confies le gourou du Restaurant.

Il croyait naïvement qu’en exécutant tous les ordres venus de son gourou ,il bénéficierait de sa protection et que ce dernier ferait de lui son successeur.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire : lancement d’une campagne nationale pour des élections sans violence

Il se rend compte qu’il n’a été qu’un pion aux mains de son gourou pour tenter de neutraliser Guillaume Soro car son gourou a horreur de devoir à quelqu’un.

Or ,nous savons tous qu’il doit son pouvoir à Guillaume Soro grâce à la rébellion qu’il a conduite.

On le dit toujours.

Quand tu creuses le trou de la trahison ,n’oublies pas d’un creuser un pour toi même.

C’est le cas actuellement du fils chéri du gourou du Restaurant.

Ce qu’il subi actuellement de la part du gourou du Restaurant devrait faire réfléchir tous nos amis et mendiants du Restaurant.

Je l’ai dit dans l’un de mes précédents posts.

Les prochaines cibles du gourou du Restaurant pour sa troisième dose seront ses propres partisans.

J’en veux pour preuves le sort relatif au fils chéri du gourou du Restaurant ,à la famille et aux proches de feu mon grand frère chéri et à la hausse des prix sur le marché qui n’épargne pas nos amis du Restaurant.

Et ce n’est pas encore fini.

source: le courrier quotidien