Home Politique Guillaume Soro : « Aucun homme politique ne devrait croupir en prison pour...

Guillaume Soro : « Aucun homme politique ne devrait croupir en prison pour ses idées »

GPS : « Même à dix, nous continuerons le combat »
GPS : « Même à dix, nous continuerons le combat »

Plusieurs proches de Guillaume Soro croupissent depuis des mois derrière les barreaux. En exil dans l’hexagone, l’ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne vient d’exiger la mise en liberté des soroistes.

Cela fait plusieurs mois que des partisans de Guillaume Soro sont emprisonnés. Koné Kamaraté Souleymane dit Soul To Soul, Doumbia Youssou, également connu sous le nom Kader, Koné Ardjouma Hermann, Kouamé Jean-Baptiste, Silué Emmanuel, Dosso Deydou, Kamagaté Adama, Bamba Souleymane, Fofana Konan et Traoré Lamine sont détenus depuis le 23 décembre 2019.

Lire aussi:   Retour de Soro à Abidjan: le rôle joué par les chefs coutumiers. Ouattara prêt à rencontrer l'ex PAN?

En effet, ce jour-là, l’ex-député de Ferké, après un long séjour en Europe, avait décidé de rentrer en Côte d’Ivoire. Cependant, le comeback du patron de GPS (Générations et peuples solidaires) n’a pu avoir lieu. Certains de ses proches se trouvant au siège de GPS ont été interpellés par les forces de l’ordre. L’avion qui transportait Guillaume Soro a d’ailleurs été dérouté au Ghana. Plus tard, l’ancien secrétaire général de la FESCI (Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire) a quitté Accra pour l’Europe où il a entamé un exil.

Lire aussi:   Visite des Wê à Mama: un chef en colère : "Les organisateurs nous ont manqué de respect"

En exil dans l’hexagone, Guillaume Soro réclame la libération des prisonniers proches de son mouvement politique. « Aucun homme politique ne devrait croupir en prison pour ses idées dans l’indifférence totale. Ce sont des pères de famille. Ce sont des hommes qu’on broie et des enfants qu’on traumatise à vie. Personne ne mérite cela au nom de la raison du plus fort. Courage à vous les suppliciés », a martelé Guillaume Soro sur Twitter.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: L'ordonnance de Ouattara pour les sénatoriales rejetée par une partie de l'opposition qui dénonce une violation de la constitution

La profonde rupture entre Alassane Ouattara et le leader de GPS s’est accentuée dans un premier temps avec la condamnation de Soro à 20 ans de prison ferme pour « recel de biens détournés » et « blanchiment de capitaux », ensuite à la prison à vie pour « atteinte à la sûreté de l’État ». Il faut rappeler que tout est parti du refus de Guillaume Soro d’intégrer le RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix).

source: afrique-sur7

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here