Home Politique Guikahué répond à Billon: « Bédié est candidat et prépare 2025 »

Guikahué répond à Billon: « Bédié est candidat et prépare 2025 »

Guikahué répond à Billon: « Bédié est candidat et prépare 2025 »
Guikahué répond à Billon: « Bédié est candidat et prépare 2025 »

A Gokra, village natal de Marie Koré, le 31 octobre 2021, Maurice Kakou Guikahué, s’est prononcé sur la candidature de Bédié en 2025.

C’est pour moi une joie immense que d’être avec vous ce matin dans ce village de GOKRA dans la sous-préfecture de Gboguhé pour communier avec vous, à l’occasion des festivités de remerciements de l’honorable Député LIKANE YAGUI dont les populations ont renouvelé le mandat parlementaire, aux dernières élections législatives.

La délégation qui m’accompagne et moi- même, sommes sensibles à la ferveur militante et fraternelle que nous avons observée depuis notre arrivée à GOKRA.

Merci pour cette marque de sympathie à travers votre mobilisation exceptionnelle.

Avant tout autre propos, permettez- moi de vous transmettre les salutations fraternelles de SEM Henri KONAN BEDIE, Président du PDCI- RDA.

Le Président Henri KONAN BEDIE me charge de féliciter particulièrement l’honorable LIKANE YAGUI dont le mandat parlementaire vient d’être renouvelé brillamment.

Cet attachement des populations de Gboguhé, à leur fils LIKANE YAGUI, n’étonne guère le Président BEDIE, parce que LIKANE a également été dans un passé récent, le Maire de la ville de Gboguhé.

Le Président Henri KONAN BEDIE est d’autant plus heureux que cette fête se déroule dans ce village de GOKRA, épicentre des dernières batailles des élections législatives du 06 mars 2021, remportées de façon incontestable dans ce village par le candidat parrainé par le PDCI- RDA.

En effet, les résultats du scrutin ont démontré l’encrage de ce village au PDCI – RDA. Il ne pouvait en être autrement car nous sommes sur les terres de Dame ZOGBO CEZA GALO Marie ou Marie KORÉ.

Messieurs les vice- présidents Alphonse DJEDJE MADY, NETRO TAGBO René, merci de rehausser de votre présence l’eclat de cette cérémonie.

Madame la Vice- présidente du Groupe parlementaire du PDCI- RDA, merci d’avoir accepté de présider cette cérémonie et félicitations pour la teneur de votre discours.

Mesdames et Messieurs les Élus et les Délégués Départementaux accourus de toutes les contrées pour soutenir votre collègue, merci pour votre solidarité.

Intrépides Secrétaires Généraux de section, militantes et militants du PDCI- RDA, populations de Gboguhé, merci pour votre soutien.

Honorables chefs traditionnels gardiens de la tradition et guides religieux, merci d’être les témoins de cette belle cérémonie de reconnaissance et de remerciements.

Enfin, je voudrais dire ma gratitude aux populations de Gboguhé et de Daloa pour le soutien et les prières qu’elles n’ont cessé de faire pendant les moments difficiles que j’ai traversés, en cette même période de l’année 2020.

Lire aussi:   Côte-d’Ivoire: 18 cadres figurant sur les deux listes Pdci et Rhdp entendus par Bédié

Par les visites que beaucoup d’entre vous m’ont rendu en prison et par votre solidarité vous m’avez permis de tenir bon. Vous venez de me témoigner concrètement votre fraternité par la cérémonie de purification dont j’ai bénéficié en foulant le sol de Gokra

Mesdames et Messieurs

Chers Invités

La cérémonie qui nous réunit ce matin est certes une occasion de réjouissance des populations avec leur Député LIKANE, Député de la Nation.

Cependant vous me permettrez de faire une incursion dans le domaine politique.

En ce qui concerne le PDCI- RDA, le ton de la ligne politique actuelle du Parti a été donnée par son Président, SEM Henri KONAN BEDIE, lors de la visite que lui a rendue le Président Laurent GBAGBO, du 10 au 11 juillet 2021, à Daoukro.

Dans son allocution de fin de la visite de son jeune frère, le Président Henri KONAN BEDIE a:

• lancé un appel au pardon, à l’oubli des offenses, à la maîtrise des douleurs et des souffrances du passé afin d’aller à la réconciliation vraie des Ivoiriennes, des Ivoiriens et de tous ceux qui habitent la Côte d’Ivoire;

• demandé que les leçons tirées avec courage des incompréhensions du passé servent de puissants leviers pour la construction d’une paix durable.

Ensuite, le Président Henri KONAN BEDIE a déclaré mettre toutes les forces qui lui restent dans le combat de la réussite de la réconciliation nationale qui doit se faire maintenant afin de léguer au pays et aux générations futures, une Côte d’Ivoire réconciliée, unie et prospère.

Enfin, le Président Henri KONAN BEDIE a demandé au Chef de l’Etat, SEM Alassane OUATTARA, de prendre par une volonté politique forte, le leadership d’un Dialogue politique inclusif qui doit concerner tous les acteurs politiques y compris les partenaires au développement de notre pays.

Et pour allier l’acte à la parole, le Président Henri KONAN BEDIE vient de nommer, le vice- Président, Secrétaire Exécutif, Noël AKOSSI BENDJO, Conseiller spécial du Président PDCI-RDA, chargé de la Réconciliation Nationale et de la Cohésion Sociale.

Donc, le premier grand chantier du PDCI – RDA, est sa participation à la réussite du Dialogue politique inclusif proposé par son Président, SEM Henri KONAN BEDIE et qui doit déboucher sur une réconciliation vraie des populations vivant en Côte d’Ivoire.

Lire aussi:   Référendum 2016 : Sidi Touré dans les villages et hameaux de Gbêkê pour appeler au vote du OUI

Le deuxième chantier, celui- la interne au PDCI-RDA, est sa restructuration pour l’adapter aux enjeux du futur.

Et pour cela, je voudrais féliciter les militantes, militants de base, les responsables politiques locaux pour leur implication et leur participation remarquable au séminaire éclaté du Parti dont les résultats des travaux ont constitué le substrat du Colloque des 75 ans du PDCI- RDA qui s’est déroulé du 15 au 18 octobre 2021 et qui a connu un succès éclatant.

Oui, pour avoir des chances d’atteindre nos objectifs de 2025 dont le plus important est le retour au pouvoir d’Etat, il faut surtout la cohésion des militants, aplanir les divergences entre les cadres, éviter les crises de jalousie et chercher à s’épanouir par le travail, l’engagement et non par des intrigues qui n’ont pas longue vie car vite mises à nue.

Je voudrais profiter de l’occasion que m’offre cette cérémonie dans la Zone ouest ZADI pour vous expliquer que la carrure politique du représentant du Parti aux négociations lors du futur Dialogue politique inclusif et la possession d’un appareil politique de lutte performant et efficace, sont les préalables au succès de tout candidat de notre Parti à la prochaine élection présidentielle de 2025.

Il nous faut donc un consensus autour de la candidature du Président Henri KONAN BEDIE au 13ème Congrès ordinaire annoncé pour 2022 pour qu’il demeure Président du Parti afin que dans la sérénité et la cohésion, nous puissions préparer 2025 dans de bonnes conditions. Il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs.

Voilà le sens de la déclaration que j’ai faite au sortir de la 183ème Session du Secrétariat Exécutif en affirmant que le Président Henri KONAN BEDIE est mon candidat pour la présidence du prochain congrès et je suis convaincu que vous partagez cette position.

Militantes et Militants

Chers Invités

Lors d’un récent passage à Gboguhé, nous avions fait une promesse de venir honorer la mémoire de notre sœur ZOGBO CEZA GALO Marie ou Marie KORÉ, en érigeant un monument symbolique dans son village, après les élections de 2020.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: 4e congrès du FPI, Gbagbo et son ancien ministre reconduit, Oulaye reçu par ses parents du Cavally après son élection à la tête du comité de contrôle

Le Président Henri KONAN BEDIE, nous envoie donc ce jour pour poser la première pierre de la stèle en mémoire de Marie GALO.

Née en 1912, Marie GALO est élue Présidente du comité Féminin du PDCI, à Treichville, en 1947.

Marie Korê a participé aux manifestations devant le palais du Gouverneur Péchoux en 1949, comme à celles qui eurent lieu les 22,23, 24 décembre de la même année dont elle fut l’une des têtes de file parmi les femmes qui marchèrent sur Grand-Bassam en vue de faire libérer les René Séry KORÉ, Mathieu Ekra, Jacob Wiliam, Jean Baptiste Mokey, Albert Paraiso, Lama Kamara, Bernard DADIÉ, Philipe Vieyra, tous militants du PDCI- RDA incarcérés sans jugement ou d’obtenir un procès.

Elle fut battue, arrêtée et condamnée à deux mois de prison en février 1950. Elle fut la première condamnée avant que le procès des prisonniers de Grand- Bassam ne s’ouvrit.

Son discours pour galvaniser ses sœurs est à enseigner aux jeunes générations. Elle disait:« Mes sœurs bété, baoulé, dioula, et de partout, n’ayez pas peur ! Chez nous aussi nous n’avons pas peur de l’eau, nous avons l’habitude de travailler dans l’eau ce n’est pas parce qu’on nous envoie un jet d’eau avec du sable que nous devons nous décourager car une personne qui veut aller au secours de son époux, de son frère, de son fils ne doit pas reculer devant si peu de chose. ».

Marie GALO meurt en 1953, avant même l’Indépendance de la Côte d’Ivoire.

En la mémoire de cette militante de première heure du PDCI-RDA morte très tôt, un billet de 1000 francs CFA et un timbre postal à son effigie ont immortalisé son combat.

Son souvenir doit rester gravé dans nos mémoires et c’est à juste titre que le Président Henri KONAN BEDIE, le digne successeur du père fondateur Félix HOUPHOUET- BOIGNY, pose ce geste historique, élever une stèle en son honneur dans son village natal. Aussi, a-t-il remis pour le débit des travaux élevés à cinq(5)millions de FCFA, deux(2) millions au Député LIKANE YAGUI chargé des travaux. de la stèle.

L’exemple de Dame ZOGBO CEZA GALO Marie ou Marie KORÉ, doit nous galvaniser pour ramener, au PDCI- RDA, tous les postes électifs perdus dans cette région du Haut Sassandra.

source : yeclo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here