Home Politique Guikahué aux militants de l’Opposition : « le processus électoral ne doit...

Guikahué aux militants de l’Opposition : « le processus électoral ne doit pas arriver à son terme »

Guikahué aux militants de l’Opposition : « le processus électoral ne doit pas arriver à son terme »
Guikahué aux militants de l’Opposition : « le processus électoral ne doit pas arriver à son terme »

Maurice Kakou Guikahué du PDCI a invité les militants de l’opposition à faire barrage contre le processus électoral en cours.

« Aujourd’hui la CEI , c’est le RHDP. Il n’y a plus d’opposition (…) Les élections locales n’ont pas eu lieu. La CEI est donc illégale, nous ne pouvons pas mener un processus électoral avec cette organisation. Nous lançons un appel à nos militants, nous sommes les plus nombreux et nous devons le démontrer.

C’est pourquoi depuis hier, le mot d’ordre a été lancé. Le processus électoral ne doit pas arriver à son terme. Nous devons faire en sorte que les cartes d’électeurs ne soient pas distribuées. Le gouvernement a été incapable de distribuer les cartes d’identité. Nous allons rentrer désormais en campagne contre l’élection présidentielle» a lancé Maurice Kakou Guikahué.

Lire aussi:   « Si les conditions ne sont pas réunies, il n’y aura pas d’élections » : Sidi Touré répond à Guikahué

Rappelons que le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), Henri Konan Bédié, et celui du Front populaire ivoirien (FPI), Affi Nguessan, tous deux candidats à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, ont appelé le jeudi 15 octobre 2020, à un « boycott actif » du scrutin, dans une déclaration conjointe.

La déclaration a été faite par Affi N’guessan, face à la presse chez l’ex-chef d’Etat Henri Konan Bédié, par ailleurs président de la Coalition pour la démocratie, la réconciliation et la paix (Cdrp) et à l’heure actuelle, président de la plateforme de l’ensemble des forces politiques et sociales de l’opposition.  

Lire aussi:   Guikahué, Assoa Adou, Issiaka Sangaré en colère : Voici ce qu’ils disent sur la candidature de Ouattara

« Nous ne sommes pas concernés par le processus électoral en cours, ce processus électoral est illégal et ne répond nullement à aucun critère international », a déclaré M. Affi, appelant leurs militants comme les électeurs à  « s’abstenir de participer tant en ce qui concerne la distribution des cartes électorales qu’en ce qui concerne la campagne électorale ».

« Nous invitons en conséquence nos militants sur l’ensemble du territoire à faire barrage à ce coup d’Etat électoral que le président Alassane Ouattara s’apprête à commettre, à empêcher la tenue de toute opération liée au scrutin », a lancé M. Affi Nguessan.  

Lire aussi:   PDCI-RDA/Conventions locales des 25- 26 juillet 2020 : Guikahué dévoile tous les détails pratiques…

Il a appelé les militants à « appliquer le mot d’ordre de boycott actif par tous les moyens légaux à leur disposition afin que le pouvoir actuel consente à convoquer l’ensemble des forces politiques nationales pour trouver des solutions acceptables à toutes les revendications qui sont ressorties de la proclamation des candidatures ».

source: yeclo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here