Home Politique Guéguerre RHDP-UDPCI : Mabri Toikeusse perd un soutien de taille

Guéguerre RHDP-UDPCI : Mabri Toikeusse perd un soutien de taille

Guéguerre RHDP-UDPCI : Mabri Toikeusse perd un soutien de taille
Guéguerre RHDP-UDPCI : Mabri Toikeusse perd un soutien de taille

L’étau se resserre, au fil des jours, autour du président Albert Mabri Toikeusse, probable candidat de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI) à la prochaine élection présidentielle.

2020 : La présidentiabilité de Mabri Toikeusse sérieusement mis en douteAprès la claque à lui infligée par son directeur de cabinet Dr Famoussa Coulibaly, l’ancien ministre ivoirien de l’Enseignement supérieur vient d’enregistrer un second revers, cette fois, provenant de la région est du pays. Eugène Ano Kouadio, coordonnateur UDPCI-Agnibilékro, figure emblématique du parti arc-en-ciel, vient de quitter le navire UDPCI pour rejoindre Amadou Gon.Dans le courrier qu’il a adressé au confrère Linfodrome, l’ancien conseiller à la communication du ministre Mabri y est allé sans langue de bois pour justifier son choix. Albert Mabri Toikeusse, estime-t-il, n’a pas encore le coffre pour prétendre diriger la Côte d’Ivoire. « Mabri n’a pas encore le coffre d’un présidentiable avec l’étiquette UDPCI, qu’il a malheureusement trop confinée dans l’ouest montagneux », a craché M. Ano Kouadio. « Or si pendant 17 ans de présence au gouvernement, tu n’as pas pu te constituer un « commando » d’élites locales, des cadres issus de toutes les régions de la Côte d’Ivoire pour faire ta promotion autour de leurs parents qui sont les électeurs, tu ne peux pas prétendre à la magistrature suprême. Car la Côte d’Ivoire fait 322 000 kilomètres carrés », a-t-il ajouté.De son côté, le député de Zouan-hounien continue d’entretenir le flou autour de sa candidature à ce scrutin. Dr Abadallah Mabri Toikeusse réitère certes son appartenance à la coalition du RHDP, mais peine à soutenir ouvertement le candidat de la majorité, au sein de la coalition du RHDP.« Nous prenons acte des résolutions du Conseil politique du RHDP du 12 mars 2020, désignant M. Amadou Gon comme le candidat du RHDP, à la prochaine élection présidentielle », avait-il fait savoir. Non sans promettre que les résolutions de ce bureau politique seront dans les prochains jours soumis à l’appréciation de la base de l’(ex)UDPCI. Toutefois, le deuxième vice-président du RHDP dit déplorer des agissements malsains de certains cadres du parti fondé par le président Alassane Ouattara, qui fragilisent la cohésion interne du parti.
Lire aussi:   Affaire Famoussa viré du RHDP: Amédée Kouassi accusé « d’opportunisme malséant dénué d’élégance »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here