Home Politique Gbagbo et Blé Goudé libres ne signifie pas « la victoire d’un clan...

Gbagbo et Blé Goudé libres ne signifie pas « la victoire d’un clan sur un autre », selon Dr Saraka Patrice (Cojep)

Gbagbo et Blé Goudé libres ne signifie pas « la victoire d’un clan sur un autre », selon Dr Saraka Patrice (Cojep)
Gbagbo et Blé Goudé libres ne signifie pas « la victoire d’un clan sur un autre », selon Dr Saraka Patrice (Cojep)

Le Cojep, le parti politique de Charles Blé Goudé a donné de la voix, 24 heures après la levée des restrictions qui limitaient les actions de son chef à La Haye. Cette formation qui rencontrait la presse à son nouveau siège de Cocody Angré n’a pas dissimulé sa joie devant la nouvelle donne. Elle a salué la mobilisation permanente des démocrates et patriotes africains ainsi que la presse nationale et internationale qui auront battu le pavé dix ans durant.

Pour Dr Saraka, la libération de Gbagbo et Blé ne doit pas être appréhendée comme la victoire d’un clan sur un autre estimant que « nous avons une nation à construire et non des clans à développer ». Selon lui, ce nouvel acquis pour son camp doit être saisi comme une opportunité par le gouvernement pour faire aboutir plus que jamais le chantier de la réconciliation nationale et de la paix laissé en friche. « La Côte d’Ivoire sait se retrouver dans le dialogue », s’est il convaincu faisant un clin d’oeil au pouvoir d’Alassane Ouattara.

Lire aussi:   Procès des disparus du Novotel: les 10 inculpés sur le banc des accusés

Laurent Gbagbo et Blé Goudé ont toute leur place à prendre en Côte d’Ivoire a encore martelé le secrétaire général du Cojep qui a tout de même laissé entrevoir que tout n’irait pas comme sur des chapeaux de roue. « Charles Blé Goudé et le président Gbagbo ne viendront pas comme ça ! Il y a tout une préparation à faire », a-t-il dévoilé, ajoutant qu’on ne doit pas retarder la paix et la réconciliation.

Lire aussi:   CPI/Procès Gbagbo-Blé Goudé: Le match est terminé

Dr Saraka qui était accompagné de Martial Yavo, un autre responsable du parti, a insisté sur la nécessité d’un dialogue inclusif entre le pouvoir et l’opposition afin que soient levés les obstacles juridiques et politiques au retour des deux personnalités dans leur pays. « Nous ne devons jamais ramer à contre-courant de la vision politique de nos deux leaders. Rien ne doit être fait pour porter un autre coup à la paix », a fait valoir le bras droit de Blé Goudé qui mise sur un dialogue entre les parties ivoiriennes.

Lire aussi:   Charles Blé Goudé en deuil : décès de sa sœur Nathalie Monoko

SD à Abidjan
[email protected]

Source: Connexion ivoirienne

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here