Home Politique Le gouvernement «prend note» de l’acquittement de Gbagbo et de Blé Goudé

Le gouvernement «prend note» de l’acquittement de Gbagbo et de Blé Goudé

Le gouvernement ivoirien a indiqué , mercredi qu’il «prend note» de la décision de la Cour pénale internationale (CPI) qui a ordonné, mardi, « l’acquittement » et la « libération immédiate » de l’ancien président Laurent Gbagbo et son ex-ministre de la jeunesse, Charles Blé Goudé. 

Dans un communiqué lu par son porte-parole, Sidi Touré, ministre en charge de la communication au terme d’un Conseil des ministres, le gouvernement « prend note de la décision » de l’acquittement de même que de la décision du Procureur de faire appel à cette décision.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : À Paris, une délégation conduite par KKB reçue par Abdoul Diouf, l'ancien député veut mobiliser les forces vives pour la réconciliation

Les juges de la Cour pénale internationale (CPI) ont rejeté, mercredi après-midi, cet appel introduit par le procureur demandant la poursuite de la détention de l’ex-président ivoirien et l’ancien leader des Jeunes Patriotes.Toutefois, la Cour a demandé « au greffe de la CPI de garantir le retour » de Gbagbo et de Blé Goudé « au siège de la Cour quand celui-ci sera nécessaire ».

Par ailleurs, le gouvernement annonce « des mesures additionnelles au plan matériel et financier » en vue de soutenir les victimes. En outre, il appelle les populations « au calme et à la réconciliation ».

Lire aussi:   Touré Alpha Yaya : ses révélations sur la candidature de Bédié, Soro… : « la seule solution pour Guillaume c’est un coup d’État »

Mardi, la Cour pénale a décidé « l’acquittement » et la « libération immédiate » pour l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et son ex-ministre de la jeunesse, Charles Blé Goudé.

Les deux hommes étaient poursuivis depuis 2011 pour quatre chefs de crimes contre l’humanité commis pendant la crise postélectorale ivoirienne de 2010-2011 qui a fait officiellement 3000 morts.

Source : Abidjan Net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here