Home Politique FPI d’Affi: des démissions en cascade au sein du parti

FPI d’Affi: des démissions en cascade au sein du parti

FPI d'Affi: des démissions en cascade au sein du parti
FPI d'Affi: des démissions en cascade au sein du parti

La saignée se poursuit au sein du Front populaire ivoirien (FPI), parti dirigé par l’ex-Premier ministre Pascal Affi N’guessan, en rupture de ban avec son ex-mentor Laurent Gbagbo.

FPI: Antoine Kangah et plusieurs secrétaires généraux de sections lâchent Affi N’guessan pour Gbagbo

Le fossé s’agrandit entre Laurent Gbagbo et son ex-Premier ministre Affi N’guessan qui a, pendant 20 bonnes années, dirigé le Front populaire Ivoirien (FPI). Devant ses partisans réunis le lundi 9 août 2021, l’ex-président ivoirien a officiellement rompu les amarres avec Affi N’guessan.  » Laissons Affi avec l’enveloppe qu’il détient. Nous allons continuer à lutter…décentralisation, industrialisation, les libertés. Le FPI, c’est nous. Nous allons changer de nom, c’est tout ! », a-t-il déclaré.

Lire aussi:   Interview/ Stéphane Kipré, président de l’UNG : « Pourquoi nous avons choisi de ne pas prendre part aux législatives du 18 décembre prochain »

Depuis, des secousses se font de plus en plus ressentir au sein du parti dirigé par Pascal Affi N’guessan. Des cadres et non des moindres parmi lesquels Konaté Navigué, Assi Bénié et bien d’autres anonymes, ont claqué la porte du Front population ivoirien, pour ainsi rejoindre le futur parti politique que compte mettre en place Laurent Gbagbo. Un autre coup dur est également signalé depuis, lundi, dans les rangs du FPI. Cette fois, c’est dans la région du Moronou, fief de Pascal Affi N’guessan, qu’a lieu cette énième vague de défections.

Lire aussi:   Après Daoukro: Gbagbo fait face à une grande difficulté

Plusieurs secrétaires de sections de la fédération FPI de M’Batto, ont décidé de tourner le dos au député de Bongouanou Sous-préfecture. Avec à leur tête Antoine Kangah, candidat malheureux aux dernières élections législatives, ces militants ont décidé de répondre favorablement à l’appel de Laurent Gbagbo. La bataille pour le contrôle de M’Batto ne fait que commencer désormais entre Pascal Affi N’Guessan, N’Da Kamenan et Antoine Kangah, sans oublier que le RHDP, parti au pouvoir, est également présent dans cette localité de la région du Moronou.

Lire aussi:   Journée internationale de la Femme en Côte-d’Ivoire: Dominique Ouattara et Henriette Bédié ensemble
Afrique-sur7

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here