Home Politique Fosse commune à Man : Les événements « datent de novembre 2002 », une...

Fosse commune à Man : Les événements « datent de novembre 2002 », une victime identifiée

Fosse commune à Man : Les événements
Fosse commune à Man : Les événements "datent de novembre 2002", une victime identifiée

Découverte d’une fosse commune à Man : Les événements “datent de novembre 2002”, une victime identifiée. Découverte d’une carte nationale d’identité appartenant au sieur Touré Moussa, mécanicien auto, domicilié à air France, fils de Touré Mevanly et de Masse Cherif », indique-t-elle.

L’enquête ouverte par le parquet du tribunal de première instance de Man pour faire la lumière sur la découverte de 20 corps dans une fosse commune, avance vite.

En effet, le procureur de la République près le tribunal de première instance de Man, Counta Naffissiatou a annoncé, ce jeudi soir à son cabinet, la découverte d’une pièce d’identité ivoirienne lors de l’exhumation des restes humains découverts le 13 janvier non loin du lycée moderne de Man.

Lire aussi:   Côte-d’Ivoire: Méambly apporte son soutien 3e Gouvernement du PM Gon Coulibaly

C’était à l’occasion d’un point de presse. ” Le 14 janvier 2020 je vous faisait part de la découverte d’une fosse commune à proximité de la clôture du lycée moderne 1 de Man. L’enquête qui a été ouverte a connu des avancées.

Il s’agit de la découverte d’une carte nationale d’identité appartenant au sieur Touré Moussa, mécanicien auto, domicilié à air France, fils de Touré Mevanly et de Masse Cherif », indique-t-elle.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Dimbokro, un ancien chauffeur d'une compagnie de transport annonce sa candidature à la mairie

Les parents approchés, selon elle ont déclaré que leur fils a quitté le domicile familial courant novembre 2002 au moment de la reconquête de la ville par les forces régulières qui a occasionné d’intenses combats avec les forces nouvelles ayant entrainé plusieurs exactions et violations de droits de l’homme. Ce qui, selon elle porterait à croire que les restes mortuaires retrouvées dans cette fosse commune pourraient être lié à cela. « Toutefois, à la fin de l’enquête, une information judiciaire sera ouverte qui permettra d’identifier les personnes et de déterminer les circonstances exactes de leur décès », a-t-elle conclu…suite sur Fraternité Matin

Lire aussi:   Élections locales en Côte-d’Ivoire: Une alliance politique formée contre Adjoumani dans la région de Bondoukou

Source: Ici Abidjan

Commentaires Facebook