HomePolitiqueFormation du nouveau gouvernement : révélations sur le dilemme de Ouattara

Formation du nouveau gouvernement : révélations sur le dilemme de Ouattara

Formation du nouveau gouvernement : révélations sur le dilemme de Ouattara
Formation du nouveau gouvernement : révélations sur le dilemme de Ouattara

Après avoir dissout le gouvernement, le mercredi 24 mars à l’issue d’un conseil de ministres, le président ivoirien avait dit qu’une nouvelle équipe serait formée dans les jours qui suivaient.

D’une question de jours, on est dans une affaire de semaines. Les plus optimistes avance le mercredi 7 avril 2021 comme date probable de formation du nouveau gouvernement. Au vrai, le chef de l’Etat serait confronté à un gros dilemme. Avant la tenue de la présidentielle du 31 octobre 2021, le président avait confié à des confrères l’ossature du gouvernement qu’il comptait mettre en place s’il était élu : une équipe jeune. Bien après, il a encouragé ses ministres à participer aux législatives, histoire de s’assurer un point de chute au cas où ils venaient à quitter le gouvernement. Le chef de file de la majorité serait confronté à triste réalité de la géopolitique, à la politique tout court.

Lire aussi:   Affi rencontre Duncan pour discuter des conditions du retour de Gbagbo et Blé Goudé en Côte-d’Ivoire

En effet souffle une source proche du palais « le président veut bien se séparer de certains ministres comme Adjoumani qui ont fait leur carrière au gouvernement, mais politiquement une telle décision à des retentissements. Non seulement il est un haut cadre du RHDP, mais surtout il a assise à l’Est.  Qui pour le remplacer dans cette région si on l’affaiblit ? Tout ça est compliqué pour le président » confie-t-elle. Une autre source cite KANDIA Camara qui serait à l’en croire le prototype de la loyauté après la disparition des premiers ministres Amadou GON Coulibaly et Hamed Bakayoko. Se séparer d’elle dans un champ politique où la loyauté est une denrée rare poserait du fil à retordre au locataire du palais du plateau. « Il n’est pas exclu que le président revienne sur certains de ses engagements » glisse notre source.

Lire aussi:   QUAND UN PRESIDENT NOMMÉ OUBLIE QU’IL N’A PAS ÉTÉ ÉLU