Home Politique Fermeture des écoles : Charles Blé Goudé prend position

Fermeture des écoles : Charles Blé Goudé prend position

Fermeture des écoles : Charles Blé Goudé prend position
Fermeture des écoles : Charles Blé Goudé prend position

Charles Blé Goudé, ancien secrétaire général de la Fédération des élèves et étudiants de Côte d’Ivoire ( FESCI ) juge fondé le mot d’ordre donné par les actuels dirigeants de la fédération. Toutefois, Charles Blé Goudé relève que le combat de la fédération estudiantine n’est pas à confondre à la désobéissance civile lancée par l’opposition :

<< La lutte que mène la FESCI ne va pas dans le sens de la désobéissance civile , la FESCI se bat pour les intérêts des élèves et étudiants de la Côte d’Ivoire >>

Lire aussi:   Voici pourquoi la Fesci donne 72h au gouvernement

Alors, comme les actuels responsables de la FESCI, l’ancien leader de la galaxie patriotique dit  » NON aux frais annexes et aux cotisations du comités de gestion des établissements scolaires ( COGES )  ». 

Poursuivant, Charles Blé Goudé fait une importante révélation : << Ce sont des dépenses inutiles usées pour ruiner les familles pauvres >> Et c’est pour cette raison que Blé Goudé prend position.

Il faut rappeler que c’est depuis la semaine dernière que la Fédération des élèves et étudiants de Côte d’Ivoire, FESCI, a décidé l’arrêt des cours sur toute l’étendue du territoire. Ce, pour protester contre les frais annexes et autres cotisations qui auraient cours dans les établissements d’enseignement. Cet arrêt des cours, selon l’organe dirigeante de la FESCI prend effet ce lundi 19 octobre 2020. 

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Échauffourées entre Gbagbo ou rien et Pro-Affi à la levée de corps de Sangaré

Toujours selon les responsables de la Fédération, seul un communiqué du ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, Kandia camara, interdisant tout paiement des frais su-cités, pourrait mettre un terme aux mots d’ordre de la Fédération.

Sur le terrain, des élèves ont déjà déserté leurs établissements pour les domiciles familiales.

source: opera

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here