HomePolitiqueFace au « Niet » retentissant des militants du PDCI, que va faire Ouattara...

Face au « Niet » retentissant des militants du PDCI, que va faire Ouattara pour aboutir à ses fins ?

Face au
Face au "Niet" retentissant des militants du PDCI, que va faire Ouattara pour aboutir à ses fins ?

Comme nous l’indiquait ce Lundi 03 Mai, Valentin Kouassi, président de la JPDCI-Urbaine, ‘’Ce sujet n’est pas d’actualité au PDCI. Pour le moment, nous pleurons nos morts, nous pleurons nos prisonniers. Aujourd’hui, il faut faire la promotion de la liberté et de la démocratie. Le PDCI est bien à sa place. Nous nous organisons pour reconquérir le pouvoir’’.

Dans cette logique de refus, il n’est pas le seul. Personne ne pardonnerait à Bedie une nouvelle alliance avec le RDR, surtout au sortir de cette crise électorale traumatisante, au cours de laquelle, de nombreux militants du PDCI-RDA, ont été tués.

Lire aussi:   Affrontements intercommunautaires à Bouna : l’UPC exprime sa compassion

Face à ce mur de méfiance, la tâche s’annonce impossible pour Patrick Achi, le tout nouveau premier ministre à qui Ouattara dit avoir confié cette mission, de ramener le PDCI dans le giron du RHDP. 

À moins de vouloir provoquer une crise interne qui signerait l’arrêt de mort de son parti déjà éprouvé par une longue traversée de désert qui se prolonge depuis le coup d’état de Décembre 1999, Henri Konan Bédié n’aurait d’autre choix que de décevoir les attentes de son ‘’jeune frère’’ . 

Lire aussi:   La Côte d’Ivoire dispose désormais d’une liste ‘’fiable’’ et ’’crédible’’ de 316 954 victimes

Pour Alassane Ouattara, aucun argument ne sera trop convaincant pour faire fléchir la base militante du plus vieux parti de Côte d’ivoire. 

Sans doute qu’il lui faudra revoir sérieusement ses calculs pour sauver le RDR, dont l’extinction menace, après son départ du pouvoir, non seulement du fait de l’isolement auquel est astreint ce parti, coupé de toutes ses alliances stratégiques, mais aussi des divisions internes au camp présidentiel. 

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Grève des fonctionnaires, le Gouvernement «considère les absences aux postes de travail dans le secteur de l'éducation désormais illégales»

Raoul Mobio