HomePolitiqueEtat de santé du Premier ministre : pourquoi on ne dit pas...

Etat de santé du Premier ministre : pourquoi on ne dit pas la vérité aux Ivoiriens ?

Etat de santé du Premier ministre : pourquoi on ne dit pas la vérité aux Ivoiriens ?
Etat de santé du Premier ministre : pourquoi on ne dit pas la vérité aux Ivoiriens ?

L’Etat de santé du Premier ministre Patrick Achi préoccupe les Ivoiriens. Selon diverses sources, le chef du gouvernement a été évacué en France pour des raisons médicales. Cette information persistante est battue en brèche par des communicants proches du pouvoir qui indiquent que le locataire de la Primature s’est rendu juste à Paris dans la capitale française pour faire quelques examens médicaux déjà programmés et profiter pour prendre un repos.

« Le PM Patrick Achi va beaucoup mieux et se repose. Il a été très affecté par le décès de sa tante qui comptait beaucoup pour lui. Il n’a pas non plus arrêté de travailler depuis quelques mois et avait ses examens médicaux prévu depuis un moment. Il rentrera assez tôt pour se remettre au travail », se veut rassurant un journaliste proche de l’ex Secrétaire général de la présidence de la République que nous avons contacté.

Lire aussi:   Gouvernement : Patrick Achi Premier ministre par intérim, Tene Biharima Ouattara ministre de la Défense

Toutefois un constat s’impose. Ces différents sons de cloche ne sont pas nouveaux. Ces mêmes discours dichotomiques ont prévalu sur l’état de santé de ses prédécesseurs Amadou Gon Coulibaly et Hamed Bakayoko. Mais au final, la thèse de l’évacuation médicale qui était de l’ordre de la rumeur a fini par se confirmer. Et les deux personnalités, malheureusement, n’ont pas survécu.

Ce constat fait naturellement appel à une préoccupation : pourquoi tant de mystère autour de la santé du Premier ministre et au-delà, de nos autorités ? En tout état de cause, ce sont des hommes et donc ils restent faillibles de ce point de vue. Il importe ainsi de dire la vérité aux Ivoiriens. Au risque de laisser la rumeur sévir.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Les personnes handicapées dénoncent l'utilisation frauduleuse de la subvention accordée par l'Etat aux organisations