HomePolitique« Et violer la constitution, c’est quoi ? » : la question de Blé...

« Et violer la constitution, c’est quoi ? » : la question de Blé Guirao sur NCI qui fait le buzz

"Et violer la constitution, c'est quoi ?" : la question de Blé Guirao sur NCI qui fait le buzz

C’est la question qui tourne en boucle dans certains forums sur les réseaux sociaux. « Et violer la constitution c’est quoi ? » Telle est la demande de Jean Blé Guirao, secrétaire général de l’Union pour la démocratie et la paix (UDPCI), sur le plateau de NCI.

La Nouvelle chaîne ivoirienne recevait dans son débat hebdomadaire Jean Blé Guirao, ainsi que plusieurs autres invités proches du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), ce dimanche 15 novembre 2020.

Sur le plateau était aussi présent le journaliste Assalé Tiémoko Antoine qui s’est plaint de ce que les leaders de l’opposition aient évoqué une désobéissance civile « par tous les moyens ».

Lire aussi:   Des sources concordantes et persistantes annoncent l’ex ministre au pays de Kwamé N’Krumah, Blé Guirao dément : “Le Président Mabri n’est pas en fuite au Ghana”

« Brûler des bus, ce n’est pas de la désobéissance civile, c’est un acte criminel », a déclaré le journaliste qui n’a pas semblé apprécié l’appel des opposants à un troisième mandat du président Alassane Ouattara.

« Et violer la constitution, c’est quoi ? », a retorqué l’ancien président de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci) et ancien directeur général du CROU-A, limogé après que son parti l’UDPCI eut refusé de soutenir la candidature du défunt premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Le RDR tente de justifier la signature de Ouattara sur l'accord politique devant aboutir à la mise en place du parti unifié

La question n’a obtenu aucune réponse du journaliste, pas plus que du député Abel Djohoré, député RHDP de Gagnoa et PCA de société d’Etat.

Un moment de solitude pour les deux invités qui suscite beaucoup de commentaires sur les réseaux sociaux. Tout comme la question embarrassante de Blé Guirao.

Blé Guirao et la constitution

Notons que le président de l’UDPCI, Albert Toikeusse Mabri est recherché par la police depuis le 3 novembre 2020, date de sa dernière apparition publique, à l’annonce de la création du Conseil national de transition (CNT).

Lire aussi:   Campagne pour le Oui au Référendum : Abdourahmane Cissé sonne la mobilisation à Port-Bouët

Le procureur Adou Richard Christophe avait annoncé qu’il était recherché lui et Pascal Affi N’Guessan. Affi a été arrêté le 6 novembre, tandis que Mabri est introuvable.

« Je ne sais pas où sont sa femme et ses enfants, mais je peux vous dire qu’il n’est pas au Ghana, comme certains l’ont dit. Il est là, à côté de moi », a déclaré Jean Blé Guirao.