Home Politique En Europe, Laurent Gbagbo pourrait rencontrer Soro en Italie

En Europe, Laurent Gbagbo pourrait rencontrer Soro en Italie

En Europe, Laurent Gbagbo pourrait rencontrer Soro en Italie
En Europe, Laurent Gbagbo pourrait rencontrer Soro en Italie

Dans un communiqué rendu public, le dimanche 12 septembre dernier, l’ex-chef de l’Etat, Laurent Gbagbo, annonçait un voyage privé en Europe pour une dizaine de jours. Un séjour privé qui pourrait lui permettre de rencontrer des gens qu’il a bien envie de rencontrer en privé.

« Il est porté à la connaissance de l’opinion nationale et internationale que son Excellence le Président Laurent GBAGBO effectuera un voyage en Europe à compter du dimanche 12 septembre 2021 pour un séjour d’une dizaine de jours. Il s’agit d’un voyage pour des motifs exclusivement privés ». Ainsi était libellé le communiqué par lequel le ministre Justin Katinan Koné, porte-parole du Président Laurent Gbagbo, annonçait le tout premier déplacement hors d’Afrique depuis son retour en Côte d’Ivoire, le 17 juin 2021.

Le voyage pour des motifs exclusivement privés est donc un voyage dont Laurent Gbagbo seul décide des objectifs selon son bon vouloir. Mais en homme politique averti, même en privé, il ne saurait bouder son plaisir de rencontrer ou recevoir des personnalités politiques avec qui il peut parler politique, et avec qui il peut échanger sur la Côte d’Ivoire. Selon des sources introduites, Guillaume Kigbafori Soro, patron du groupement politique Génération des Peuples Solidaires (GPS), dissout par la justice ivoirienne, pourrait être des interlocuteurs à rencontrer ou recevoir. Et pour cause…

Lire aussi:   Vincent Toh Bi Irié (ex-Préfet d’Abidjan): « Il n'y aura pas de conflits de compétences avec les districts autonomes »

Déjà les 10 et 11 juillet dernier, l’ex-chef de l’Etat était à Daoukro, à la rencontre du président Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA avec qui il a eu de très fructueux entretiens concernant l’avenir de la Côte d’Ivoire. Les deux ont même lancé l’idée d’un dialogue national inclusif devant regrouper tous les fils et filles de la Côte d’Ivoire autour d’une table pour évacuer, une bonne fois pour toute, les problèmes qui minent le pays. Guillaume Soro, ancien chef de la rébellion, ex-Premier ministre, ex-président de l’Assemblée nationale, en exil depuis son refus d’entrer au RHDP, est un pion important du puzzle de la réconciliation nationale.

Lire aussi:   Hamed Bakayoko a reçu en audience Guikahué: voici ce qu'il s'est passé

Dans la veine de ce dialogue national inclusif, Laurent Gbagbo pourrait rencontrer Guillaume Soro qu’il connaît très bien et avec qui il avait déjà fait la paix depuis 2007, qui a même été son Premier ministre. Ne serait-ce que pour donner l’exemple du pardon mutuel, au nom de la Côte d’Ivoire. Par ailleurs, l’opposition ivoirienne qui se bat pour l’avènement d’une réconciliation vraie, d’une paix durable sur des fondements de démocratie, de justice équitable et de respect des vies humaines et des droits de l’homme, se doit de mobiliser tous ses ténors dans cette optique.

Ainsi, après la rencontre avec le président du PDCI-RDA, le président Laurent Gbagbo qui prépare activement son nouveau parti politique ne se priverait pas de rencontres aussi le leader de GPS. Sachant qu’avant son exil, Guillaume Soro était quasiment tout le temps avec le président Henri Konan Bédié et que même pendant son exil, le président du PDCI-RDA ne rate aucune occasion de réclamer son retour au pays. Gbagbo, rentré de la CPI, a également demandé que Guillaume Soro rentre. C’est donc une opposition forte qui se dessine entre Henri Konan Bédié, Laurent Gbagbo et éventuellement Guillaume Soro, Mabri et tous les autres partis qui partagent cette volonté d’aller à la réconciliation dans la démocratie et la justice.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire: des numéros verts pour la prise en charge des victimes du retour de Laurent Gbagbo

Si donc Gbagbo rencontre Soro, ils pourraient échanger sur les mêmes sujets qui étaient au menu de la rencontre de Daoukro les 10 et 11 juillet 2021. Ce qui consoliderait la mise ensemble de l’opposition en vue de relever les défis à venir. Bédié, Gbagbo, Soro, Mabri et toute l’opposition ensemble face au RHDP, ça s’annonce…

Nouveau Réveil  

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here