Home Politique En Côte d’Ivoire, la guerre des héritiers de Ouattara n’est pas terminée,...

En Côte d’Ivoire, la guerre des héritiers de Ouattara n’est pas terminée, un proche de Soro donne l’alerte : « Les ivoiriens sont en danger »

En Côte d’Ivoire, la guerre des héritiers de Ouattara n’est pas terminée, un proche de Soro donne l'alerte : « Les ivoiriens sont en danger »
En Côte d’Ivoire, la guerre des héritiers de Ouattara n’est pas terminée, un proche de Soro donne l'alerte : « Les ivoiriens sont en danger »

La guerre des héritiers de Ouattara n’est pas terminée, un pro-Soro donne l’alerte.

Il se passe en ce moment une chose au Restaurant que nous savons tous mais que nous faisons semblant d’ignorer. Il s’agit de la guéguerre que se mènent les deux clans rivaux proches du gourou du Restaurant. Et cette guéguerre risque d’avoir un impact négatif sur la vie et la sécurité des ivoiriens.

C’est pourquoi je me permet d’en parler sinon ,je pourrai dire qu’il s’agit de leur cuisine interne. Mais faire semblant de n’accorder aucune importance à cette guerre de clans au sein du Restaurant ,c’est faire la politique de l’autruche. C’est à dire ,enfoncer sa tête dans un trou pour ne pas voir le danger qui vient vers soi.

Or le danger est bel et bien là.

De quoi s’agit -il?

Il y a deux clans au Restaurant qui s’affrontent.

Le clan dirigé par le fils chéri du gourou du Restaurant et celui dirigé par le petit frère chéri de ce gourou. C’est un secret de polichinelle aujourd’hui que ces deux clans s’affrontent en ce moment pour la succession du gourou du Restaurant. Le gourou du Restaurant est-il derrière cette guerre?

Lire aussi:   3e mandat : ces chefs d’Etat qui prennent position

Si oui ,dans quel objectif?

Ou  le gourou du Restaurant n’arrive t-il  plus à maîtriser la situation compte tenu de son état de santé qui ne serait pas reluisant selon les révélations de Christ Yapi? Cette guerre des clans au Restaurant me fait penser à celle qui a eu lieu à partir de 1990, entre le gourou du Restaurant ,alors Premier Ministre de Fefal et Nzueba,alors Président de l’Assemblée Nationale de Fefal. C’est cette guerre des clans qui eut lieu au moment où le vieux était malade et mourant.

Cette guerre des clans mal gérée qui a abouti à la division du parti de Fefal ,qui a produit le concept politique immonde qu’est l’ivoirité,qui a donné lieu à une profonde division des ivoiriens en ivoiriens de sourches multiséculaire et en ivoiriens de circonstance,qui divisé la Côte d’Ivoire en deux grands blocs ethniques Nord et Sud,qui a été a la base du coup d’Etat de Décembre 99,qui a entraîné la rébellion de Septembre 2002,qui a provoqué la crise post-electorale de 2010-2011,qui a crée le concept du rattrapage ethnique  et qui a mis notre pays dans l’incertitude politique qu’il connait en ce moment.

Lire aussi:   Législatives à Daoukro/ Un gendre de Bédié défie Niamien N’Goran: « Nous allons le gagner proprement (…) Le Président Bédié sera fier de ses petits»

Nous le constatons tous,la guerre des héritiers de Fefal, qui a été mal gérée, a été à la base de toutes les grandes crises politiques que notre pays a connues. Et nous assistons malheureusement à un remake de cette guerre des héritiers sous le pouvoir du gourou du Restaurant qui est en train d’amorcer l’âge auquel Fefal,faible et malade,n’a pas pu la gérer.

C’est pourquoi,loin d’être heureux de cette guerre des héritiers au Restaurant qui pourrait donner l’impression d’arranger l’opposition ,je suis inquiet de la tournure qu’elle est en train de prendre. Je rappelle que l’opposition n’a rien obtenu de positif dans la guerre des héritiers de Fefal qui a opposé le gourou du Restaurant et Nzueba. C’est donc le lieu pour nous les ivoiriens de prier afin que cette guerre que les héritiers du gourou du Restaurant se mènent n’embrase pas la Côte d’Ivoire.

Lire aussi:   Arrivée du Président Ouattara à Bouna après des affrontements intercommunautaires

Apprenons à tirer beaucoup de leçons de notre passé récent. Je l’avoue, cette guerre des héritiers qui se passe en ce moment au Restaurant n’est pas faite pour arranger les ivoiriens. Elle risque d’être plus explosive que celle qui a opposé le gourou du Restaurant et Nzueba.

Pensons y sérieusement.

Et si cette guerre prend de l’ampleur,ni les gens du Restaurant,ni ceux de l’opposition ,ni la population lambda ne seront épargnés. Mais le gourou du Restaurant a t-il aujourd’hui les ressources physiques et morales nécessaires pour y mettre fin?

Le veut-il réellement lui qui n’a prospéré que dans la division?

N’est -il pas surnommé le grand diviseur commun (GDC)de la Côte d’Ivoire?

Pense t-il lui aussi échapper à cette guerre des clans de ses héritiers?

J’en doute.

Il faut qu’il y pense sérieusement .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here