Home Politique En colère Alfred Guéméné crache ses vérités à Affi, ce qu’il lui...

En colère Alfred Guéméné crache ses vérités à Affi, ce qu’il lui reproche

En colère Alfred Guéméné crache ses vérités à Affi, ce qu'il lui reproche
En colère Alfred Guéméné crache ses vérités à Affi, ce qu'il lui reproche

C’est un véritable coup de tonnerre que le climat tendu qui caractérise actuellement les relations entre Alfred Guéméné, vice-président de la Cellule de Réflexion et d’Action Affi (CRAF) et icône de l’aile dure du Front Populaire Ivoirien (FPI) pro-Affi. Alors que l’ancien premier ministre et les troupes qui lui sont restées fidèles abordent un virage particulièrement sensible de leur trajectoire politique après le retrait de l’ex-chef d’état, Laurent Gbagbo, le torchon, on peut le constater, brûle clairement entre cet ancien leader syndicaliste et son candidat.

Lors d’un entretien qu’il nous accordait dans la soirée de ce Dimanche 19 Septembre, il n’est pas allé du dos de la cuillère pour dénoncer les dérives autoritaires dont il accuse le député de Bongouanou sous-préfecture. Sans mâcher ses mots, il se lâche : ‘’Il manque d’humilité’’.

Lire aussi:   Tueries d’Abobo: deux témoins à charge se contredisent à la barre

Puis, justifiant son engagement à ses côtés, il explique : ‘’ Je l’ai suivi parce que je ne supporte pas l’injustice. Car j’estime que cette dissidence qui a plombé son action était injuste. Et Dieu seul sait l’ampleur des risques que je prends pour lui depuis 2014. Mais le président Affi N’guessan n’est pas un homme de cœur. J’espère qu’il comprendra qu’il ne suffit pas de maîtriser la plateforme idéologique qui sous-tend notre action et d’avoir une certaine verve communicationnelle pour se découvrir une âme de véritable leadership’’.

Lire aussi:   Ce que l’on sait de l’attentat dans une station balnéaire de Côte d’Ivoire

Entre autres motifs qui le poussent à en vouloir à Affi, le manque de moyens financiers pour exécuter les missions qu’il leur confie  »sous le fallacieux prétexte », qu’il (Ndlr: Affi Nguessan) manquerait d’argent.

A cela, il faut ajouter les récentes nominations faites par Affi Nguessan au niveau du secrétariat exécutif du FPI, dont celle de Lia Gnan Ferdinand en tant que vice-président chargé de la mobilisation et de l’animation politique, qui suscite ostensiblement le courroux du vice-président de la CRAF.

Lire aussi:   PDCI Touba-Les grandes familles à Guikahué : «On ne peut pas renoncer à notre Cibouè, à notre PDCI-RDA»

Raoul Mobio

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here