Home Politique Elections locales / Le FPI a signé un code de bonne conduite

Elections locales / Le FPI a signé un code de bonne conduite

Agnès Monnet, secrétaire général du Front populaire ivoirien , a signé, le 3 février, au siège de la NDI, à Cocody, le Code de bonne conduite des groupements, partis politiques, candidates et candidats engagés dans les élections générales en Côte d’Ivoire. Représentant sa formation d’origine et à la tête d’une délégation comptant des membres de la direction du FPI dont Konaté Navigué et Bamba Franck Mamadou, Agnès Monnet a indiqué que ce Code a déjà été signé par Pascal Affi N’Guessan, président du Front populaire ivoirien, lors de sa candidature à la présidentielle de 2015. « Nous nous sommes appropriés ce document et nous l’avons partagé. Le plus important n’est pas sa signature, mais le respect de ce qui est dit. Nous sommes intéressés à ce que les élections soient transparentes, ouvertes, apaisées, sans violence et que le territoire national soit accessible à tous les candidats. Que les citoyens puissent jouir effectivement de leurs droits », a-t-elle indiqué.
Elle a également émis le souhait que la Société civile veille effectivement à ce que les intimidations cessent. « Nous avons dénoncé certaines choses qui ne favorisent pas l’encrage de la démocratie dans notre pays, même si nous avons accepté les résultats proclamés lors de la présidentielle », a conclu Agnès Monnet.
Pierre Adjoumani, président de l’Observatoire du code de bonne conduite, a souligné que la signature dudit par les groupements et partis politiques se justifie pour les élections générales à venir. «Il y a plus d’enjeux et de risques de violences électorales», a-t-il déclaré. D’où la nécessité pour la Société civile de sensibiliser les politiques aux risques potentiels de crise postélectorale.

Herman BLÉOUÉ

abidjan.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here