Home Politique Élections 2025 en Côte d’Ivoire: Bictogo (Rhdp) annonce la couleur : « Nous...

Élections 2025 en Côte d’Ivoire: Bictogo (Rhdp) annonce la couleur : « Nous voulons performer, 2025 c’est déjà aujourd’hui »

Élections 2025 en Côte d'Ivoire: Bictogo (Rhdp) annonce la couleur :
Élections 2025 en Côte d'Ivoire: Bictogo (Rhdp) annonce la couleur : "Nous voulons performer, 2025 c'est déjà aujourd'hui"

Après la présidentielle de 2020 et les législatives de mars 2021, Adama Bictogo, directeur exécutif du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), a annoncé la couleur pour les élections à forts enjeux politiques prévues en 2025 en Côte d’Ivoire.

<< Nous voulons performer pour améliorer notre proximité avec les Ivoiriens, pour pouvoir être un relais du gouvernement auprès de la population et pour pouvoir porter le message des populations vers le gouvernement. Aujourd’hui (jeudi) c’est une évaluation, un bilan. Nous avons fini 2020. Nous avons fini les législatives. Mais il y a d’autres défis à relever, des défis intermédiaires et le défi principal de 2025. Donc 2025, c’est déjà aujourd’hui >>, a-t-il martelé au cours de la journée de rencontre avec des délégués départementaux du Rhdp du Moronou, du N’Zi, de l’Iffou et du Bélier, ce jeudi 24 juin 2021 à la rue Lepic, à Cocody.

Lire aussi:   Le président Laurent Gbagbo prend possession de ses nouveaux bureaux dès lundi

Cette importante rencontre pour le Rhdp a eu lieu sur instruction du chef de l’État Alassane Ouattara. Elle se poursuivra durant deux semaines avec d’autres délégués départementaux du parti. << Les délégués départementaux constituent la colonne vertébrale de notre parti. Ce sont les délégués départementaux qui sont au quotidien avec les secrétaires de section, les comités de base. Après les élections présidentielles du 31 octobre 2020 qui ont permis au président Alassane Ouattara d’être le président de la Côte d’Ivoire, et les élections législatives qui ont permis au Rhdp d’avoir une majorité confortable, sans verser dans l’autosatisfaction, nous ne nous installons pas dans une sorte de barronie. Convaincus que nous sommes non seulement le parti majoritaire, mais qu’un parti a toujours besoin d’être en activité, nous ne voulons pas rester sur nos acquis. Nous voulons les consolider », a expliqué Adama Bictogo.

Lire aussi:   Arrêtés à la résidence de Bédié : Guikahué et des cadres PDCI présentés à un juge d’instruction

Pour le directeur exécutif du Rhdp, le parti au pouvoir est organisé, structuré et implanté sur l’ensemble du territoire, a besoin de remettre tous ses acteurs politiques en ordre de bataille. << Donc ces rencontres, c’est pour remettre nos militants en ordre de bataille, pour leur dire que c’est vrai qu’il il y a des moments de basse tension, mais aujourd’hui << nous sommes sur le champ de bataille de paix, de solidarité, de tolérance, et de développement >>, a souligné l’homme politique.

Il a également confié que le Rhdp travaille actuellement sur deux axes. << Le président (Alassane Ouattara, ndlr) nous a orientés dans la consolidation de la paix et de la stabilité. Mais il nous a orientés aussi dans la consolidation du développement qu’il a initié depuis 10 ans pour qu’on puisse le consulter. Et pour cela le président a besoin d’un socle institutionnel qu’il a déjà au niveau de l’Assemblée nationale. Mais il a besoin d’un parti fort, et le parti fort doit reposer sur les délégués départementaux. C’est pour cela que nous avons initié la rencontre avec ces délégués. Cela va durer deux semaines parce nous voulons rencontrer les 4000 délégués qui constituent la base, le socle du Rhdp >>, a révélé Adama Bictogo.

Lire aussi:   Déclaration du PDCI-RDA relative à l’attaque terroriste de Grand-Bassam

Notons que les coordinations régionales du Rhdp iront bientôt en séminaire pour évaluer l’implantation du parti à partir de ses objectifs. Pour rappel, cette rencontre avec les délégués départementaux du parti au pouvoir intervient après une précédente réunion, il y a environ une semaine, avec la direction exécutive du Rhdp élargie aux coordinateurs régionaux et à certains ministres élus du gouvernement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here