HomePolitiqueDonnée « perdante » par la Cei, Fleur Aké M’bo affirme avoir...

Donnée « perdante » par la Cei, Fleur Aké M’bo affirme avoir « gagné » à Agboville en Côte-d’Ivoire

Donnée « perdante » par la Cei, Fleur Aké M’bo affirme avoir « gagné » à Agboville en Côte-d’Ivoire
Donnée « perdante » par la Cei, Fleur Aké M’bo affirme avoir « gagné » à Agboville en Côte-d’Ivoire

Fleur Esther Aké M’bo en conférence de presse depuis Agboville après le résultat de la cei.

« Il est important que les Ivoiriens sachent que M. Adama Bictogo a été battu , ici à Agboville dans PRESQUE tout les BUREAUX DE VOTE .

il y’a une ZONE dans laquelle ADAMA BICTOGO OPÈRE et c’est toujours dans cette MÊME ZONE qu’on nous a SIGNALÉ des cas de FRAUDE.

Nous avons immédiatement saisi le PRÉSIDENT de la CEI . Nous étions en ALERTE et constamment dans ces BUREAUX de VOTE.

Entre 16h et 18h , y’a eu plus de 200 voire 300 PERSONNES qui sont venus VOTER ce qui est IMPOSSIBLE .

M. ADAMA BICTOGO a PERDU les ÉLECTIONS . ADAMA BICTOGO s’est permis de faire une VIDÉO pour me TRAITER de MALHONNÊTE .

Lire aussi:   1er congrès du Cojep en Côte-d’Ivoire: Blé Goudé clarifie tout «je ne suis pas pressé…»

Je n’ai pas toute sa FORTUNE , mais je suis une FEMME HONNÊTE . Je n’ai jamais été MÊLÉE dans ma VIE à une question de DÉTOURNEMENT de FONDS . Je n’ai jamais été MÊLÉE à une histoire de DÉCHETS TOXIQUES .

Le parcours Politique D’ADAMA BICTOGO est parsemé d’embûches. Il n’a pas le droit de me traiter de MALHONN.

La candidate de l’opposition demande à Bictogo de « reconnaitre » sa défaite à Agboville

La candidate de la coalition de l’opposition EDS (Ensemble pour la démocratie et la souveraineté)- PDCI (Parti démocratique de Côte d’Ivoire) à Agboville (Sud-est ivoirien), Fleur Aké M’Bo a demandé lundi à Adama Bictogo, déclaré vainqueur par la commission électorale, de « reconnaitre qu’(elle) l’a battu » lors des législatives du 6 mars, au cours d’une conférence de presse.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Les USA ont refusé le visa à Soro, classé «pas démocrate» par les services?

« M. Bictogo, lui-même sait, que malgré toutes ses bases, tous les millions qu’il a injectés dans cette campagne, je l’ai battu. Qu’il ait un peu d’élégance au moins cette fois, pour reconnaître que je l’ai battu », a clamé Miss Aké M’Bo face à la presse.

« J’ai en ma possession 23 procès verbaux irréguliers (copie et originaux), dont 21 sans sticker, 2 illisibles, 2 à double emploi et 2 sans répartitions des voix. Si on annule les 23 PV à problème, Adama Bictogo doit se retrouver avec 4.102 voix et moi avec 5.109. Je sors donc vainqueur de ces élections » a expliqué Fleur Aké Mbo précisant que ses représentants n’ont pas pu assister au comptage des voix.

Lire aussi:   Le Procès Blé Goudé en Côte-d’Ivoire: Un cas d’école par sa complexité en Droit et ses enjeux politiques

L’opposante envisage, en plus du recours qu’elle compte engager au conseil constitutionnel, « déposer ces procès verbaux dans toutes les chancelleries pour que le monde entier prenne conscience de ce qui s’est passé à Agboville. »

Tout en appelant ses partisans « au calme », Fleur M’Bo a assuré qu’elle ne « marchandera pas sa victoire à celui qui l’a traitée de petite fille malhonnête. »

Dimanche, la Commission électorale indépendante (CEI) procédant à la proclamation des résultats partiels des législatives, a déclaré vainqueur à Agboville commune, le directeur exécutif du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, parti au pouvoir) Adama Bictogo avec 53,67%.