Home Politique Docteurs au chômage : Claude Kadio (Opeeci) fait des propositions à Alassane...

Docteurs au chômage : Claude Kadio (Opeeci) fait des propositions à Alassane Ouattara

Docteurs au chômage : Claude Kadio (Opeeci) fait des propositions à Alassane Ouattara
Docteurs au chômage : Claude Kadio (Opeeci) fait des propositions à Alassane Ouattara

Le président de l’Organisation des parents d’élèves et étudiants (Opeeci), Aka Claude Kadio, propose au président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, la création d’un fonds spécial pour soutenir les docteurs non recrutés et actuellement au chômage. Il s’est exprimé à travers deux déclarations dont Linfodrome a reçu copie, les dimanche 07 et lundi 08 novembre 2021. Le président de l’Opeeci a interpellé le chef de l’État et le gouvernement du Premier ministre Patrick Achi. Déclarations.

Comme début de solution du problème des Docteurs non encore recrutés, le président Kadio Aka claude de l’Opeeci, propose au président de la République par le biais du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, la création et mise en place d’un fonds spécial pour ces intellectuels momentanément en chômage, pour leur permettre de supporter les souffrances liées à cet état. Plaidoyer d’un père soucieux du bonheur de ses enfants en difficulté. Merci de me comprendre.

Lire aussi:   Procès Gbagbo : le général Firmin Detoh Letoh, ex-commandant des forces à Abobo, à la barre de la CPI

Une proposition maintenue

Dans un premier temps je maintiens ma proposition de création d’un fonds spécial pour soutenir ces jeunes Docteurs à court terme, pour les aider à pouvoir faire face à des besoins vitaux.

La demande de soutien a été faite par eux- mêmes lors de leur intervention devant le ministre (Adama Diawara, ndlr) et tous les journalistes présents. J’étais dans la salle et je l’ai bien noté.

Lire aussi:   Référendum 2016: Le général Issa Coulibaly remercie les populations de Dikodougou après la victoire du "oui"

Des propositions Smarrt

Pour résoudre durablement cette situation nous allons analyser avec notre bureau, nos membres et nos partenaires, tous les contours pour faire d’autres propositions plus pertinentes, réalistes réalisables. En un mot des propositions Smarrt, c’est à dire des propositions Spécifiques, mesurables, ambitieuses, réalistes, réalisables et temporelles.

Dans un pays comme la Côte d’Ivoire, un problème qui est posé par des intellectuels de haut niveau doit être traité avec beaucoup de tact et grande intelligence pour éviter les débordements et l’endurcissement prolongé des positions. C’est ce que le ministre (Adama Diawara, ndlr) a senti en prenant les devants par l’ouverture immédiate du dialogue.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Bédié en courtoisie au palais avant de partir en France

Un appel à des propositions concrètes

Je souhaite que tous ceux qui veulent prendre part à ce débat s’inscrivent dans cette logique en faisant des propositions concrètes pour aider à résoudre le problème.

C’est une situation à ne pas négliger. C’est pourquoi le ministre (Adama Diawara, ndlr) en a pris le pouls, a fait des propositions et pris des engagements sur certains points conflictuels tels que le mode opératoire des recrutements et autres. Il a bien spécifié qu’il attend des propositions de la part des Docteurs.

A notre niveau, en notre qualité de parents d’étudiants nous devons nous impliquer pour que tout se passe et se termine bien pour nous tous.

Source : linfodrome

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here