Home Politique Direction du RHDP : les raisons liées à l’éviction d’Adama Bictogo

Direction du RHDP : les raisons liées à l’éviction d’Adama Bictogo

Direction du RHDP : les raisons liées à l'éviction d'Adama Bictogo
Direction du RHDP : les raisons liées à l'éviction d'Adama Bictogo

Les populations ont été, hier jeudi 23 septembre 2021, surprises par la dissolution de l’importante instance du RHDP conduite par Adama Bictogo, député d’Agboville. Les mobiles de son éjection au perchoir du Directoire restent méconnus pour la majorité des observateurs de la scène politique ivoirienne. Toutefois, deux récentes positions du député d’Agboville auraient concouru à la perte de son  » tabouret  ».

La décision du Président Ouattara intervient dans un contexte animé par une question de limitation d’âge des candidats aux prochaines présidentielles ivoiriennes. Un sujet sur lequel, dimanche dernier, au palais de la Culture, face aux jeunes de son parti politique, Monsieur Bictogo s’est prononcé en demandant à la jeunesse de ne pas se laisser distraire. Car, le Président Ouattara est au premier mandat de la troisième République. Là, explicitement, l’ex président du Directoire du RHDP semble être défavorable à la limitation de l’âge des candidats dont semble être un adepte Jean Louis Billon du PDCI RDA.

Lire aussi:   Le gouverneur de Yamoussoukro invite les députés ivoiriens à "voter des lois qui feront évoluer la Côte d’Ivoire"

Pourtant, son mentor, c’est-à-dire SEM Alassane Ouattara avait, des années en arrière, déclaré qu’être candidat en 2025 serait, pour lui, moins envisageable. En clair, le Président Ouattara serait favorable à passer la main à une nouvelle génération que récemment, sur les antennes d’une radio internationale, la ministre Belmonde Dogo a qualifiée de compétente et prête à conduire le parti.

Le fait donc pour monsieur Adama Bictogo de se précipiter à encourager un autre mandat du Président Ouattara et peut-être d’ainsi s’opposer à la retraite politique, aurait provoqué la perte de son  » tabouret  ».

Lire aussi:   Côte d’Ivoire: Le PDCI rejette le « parti unifié » avant la présidentielle de 2020

Mais pas seulement ce point. Il y aurait un autre cas que nous allons aborder dans les lignes suivantes.

L’honorable Adama Bictogo, récemment, selon certaines presses, aurait été recadré par le Président Ouattara pour son attitude vis à vis de Patrick Achi, Premier Ministre et Chef du Gouvernement.

<< Ces dernières semaines , Patrick Achi s’est plaint à plusieurs reprises de la trop grande influence de Bictogo sur plusieurs Ministres. Et particulièrement sur les ministres les plus jeunes. ( Source : Africa intelligence )

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Fuite du cacao, les douanes saisissent plus de 77 tonnes de produits dans le département d'Abengourou

Adama Bictogo, dans ses habits de président du Directoire aurait voulu jouer au Chef du Gouvernement. Ce qui a semblé déplaire au Président Ouattara. Disons tout court, le zèle de Bictogo pour les affaires de son parti au détriment des priorités du Gouvernement l’a fait perdre ses privilèges.

Paul Konan

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here