Home Politique Dialogue national inclusif: comment Bédié a mis la pression sur Ouattara

Dialogue national inclusif: comment Bédié a mis la pression sur Ouattara

Dialogue national inclusif: comment Bédié a mis la pression sur Ouattara
Dialogue national inclusif: comment Bédié a mis la pression sur Ouattara

C’est ce qui s’appelle être entreprenant. Ce jeudi, le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) Henri Konan Bédié a adressé un courrier à Alassane Ouattara.

Dans sa missive, l’ex-chef de l’Etat exhorte l’actuel président de la République à « prendre par une volonté politique forte le processus de réconciliation nationale par la libération générale des prisonniers des crises sociales que nous avons subies ».

Cette sortie du président du Pdci, adossée à des doléances adressées à Alassane Ouattara, intervient à 24 heures de l’adresse à la nation du chef de l’Etat. Une subtile manière de mettre la pression sur le président du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), tout en prenant à témoin l’opinion nationale et internationale.

Lire aussi:   Adjoumani se moque d'Affi pour avoir représenté Ouattara aux obsèques de Rawlings, voici les détails

A ce courrier, Henri Konan Bédié a adjoint une annexe dans laquelle l’ex-chef de l’Etat a formulée plusieurs attentes à Alassane Ouattara et qui visent à détendre l’atmosphère sociopolitique. Ainsi, outre la libération des prisonniers des différentes crises que le pays a connues ces dernières années, M. Bédié souhaite aussi le « retour de tous les exilés », « l’organisation des assises nationales pour la paix et la réconciliation ».

Rappelons qu’au terme de l’audience que lui a accordée le 27 juillet dernier son successeur à la magistrature suprême du pays, Laurent Gbagbo avait abondé dans le même sens. Alassane Ouattara va-t-il faire suite à tous ces appels à la réconciliation vraie ? Wait and see.

Lire aussi:   « Il était dommage d’avoir envoyé Laurent Gbagbo à la Haye » (Jean-Louis Billon)

Générations Nouvelles

Afriksoir

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here