Home Politique Désobéissance civile en 2020: le rôle joué par le Général Apalo Touré

Désobéissance civile en 2020: le rôle joué par le Général Apalo Touré

Désobéissance civile en 2020: le rôle joué par le Général Apalo Touré
Désobéissance civile en 2020: le rôle joué par le Général Apalo Touré

Le lundi 22 novembre 2021, le Général de corps d’armée Alexandre Apalo Touré a inauguré une nouvelle brigade à Sirasso, au nord de la Côte d’Ivoire. Une zone dans l’œil du cyclone, puisque l’insécurité due surtout à la présence djihadiste inquiète.

Les incursions des djihadistes en Côte d’Ivoire à partir du Burkina Faso requiert la vigilance. Pour faire face à ses attaques djihadistes, il faut des moyens. Le Général Apalo Touré lui-même n’hésite pas à sillonner en personne les zones rouges comme ce fut le cas en 2020 lors de la désobéissance civile de 2020.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: L'UPCI accuse des «égarés» qui tentent de diviser le parti et considère la question du 3ème mandat de Ouattara comme un «non-sujet»

La désobéissance civile lancée par l’opposition avait provoqué  des affrontements entre des populations dans plusieurs villes dont Dabou, Daoukro, Bonoua, Bongouanou, Gagnoa, Abidjan (pour ne citer qu’elles). Le patron de la gendarmerie s’est chaque fois rendu, en personne, dans les villes où les violences ont fait des victimes, afin de réunir les autorités administratives, coutumières et religieuses ainsi que les autres franges de la population. Sa mission a été chaque fois de sensibiliser, plutôt que de mater ou d’interpeller systématiquement.

Lire aussi:   Le FPI se ’’réjouit’’ de l’acquittement de Simone Gbagbo et exhorte à sa ‘’libération’’

Sa mission a connu un succès puisque le clame est finalement revenu dans ces villes secouées par la désobéissance civile.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here