HomePolitiqueDes proches de Bédié en prison demandent pardon à Ouattara

Des proches de Bédié en prison demandent pardon à Ouattara

Des proches de Bédié en prison demandent pardon à Ouattara
Des proches de Bédié en prison demandent pardon à Ouattara

Nouveau revers pour l’opposition ivoirienne conduite par Henri Konan Bédié. Réunis au sein du le Collectif des Détenus Politique pour la Réconciliation et la Paix (CDPRP), des prisonniers de la récente crise électorale, ont adressé leurs chaleureuses félicitations au président Alassane Ouattara, pour sa brillante réélection à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020.

Désobéissance civile de Bédié: Des « détenus politiques » plaident la « clémence » du président Ouattara

La surprise est venue de la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA) où est incarcérée une centaine de militants de l’opposition ivoirienne. Arrêtés lors des violentes manifestations anti-3e mandat, ces détenus, visiblement gagnés par le regret, se sont adressés au président Alassane Ouattara, le félicitant pour sa réélection.

« Monsieur le Président de la République de Côte d’Ivoire, son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, votre brillante élection à la magistrature suprême du 31 octobre 2020 nous offre l’agréable opportunité de vous adresser nos vives et chaleureuses félicitations. Nous y joignons nos vœux de plein succès dans l’accomplissement de votre 1er mandat de la 3e République », ont-ils déclaré dans un courrier.

Lire aussi:   Un an après l’arrestation de ses proches, Soro tient toujours le bon bout, voici son message

« Nous saisissons cette solennelle circonstance pour vous assurer notre entière disponibilité à œuvrer pour la réconciliation dont vous en avez fait votre priorité », ont-ils rassuré, avant de demander « pardon » pour leur participation aux violents évènements qui ont émaillé le scrutin présidentiel. «A cet effet, le (CDPRP) appelle le peuple ivoirien : Au strict Respect de l’État de droit, à se détourner de toute forme de violence. Enfin, à s’inscrire dans le processus de réconciliation et de paix, lancé par le Président Alassane Ouattara », a appelé le CDPRP.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Depuis Yamoussoukro, Wattao invite les soldats à se tenir loin des politiciens

DÉCLARATION DU COLLECTIF DES DÉTENUS POLITIQUE POUR LA RÉCONCILIATION ET LA PAIX (CDPRP).

Monsieur le Président de la République de Côte d’Ivoire,son Excellence Monsieur ALASSANE OUATTARA,

Votre brillante élection a la magistrature suprême du 31 Octobre 2020, nous offre l’agréable opportunité de vous adresser nos vives et chaleureuses félicitations.

Nous y joignons nos vœux de plein succès dans l’accomplissement de votre 1er mandat de la 3eme République.

Nous saisissons cette solennelle circonstance pour vous assurer notre entière disponibilité a œuvrer pour la réconciliation dont vous en avez fait votre priorité.

A ce propos, le Collectif des Détenus Politique pour la Réconciliation et la Paix (CDPRP) saisir cette opportunité pour demander PARDON au président ALASSANE OUATTARA et à toute la Nation Ivoirienne suite aux récents événements qui ont conduit à la perte de vie de plusieurs de nos compatriotes.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Adama Diabaté révèle «Guillaume Soro complote contre le président depuis 2011»

A cet effet, le (CDPRP) appelle le peuple ivoirien :

– Au stricte Respect de l’État de droit,
– A se détourner de toute forme de violence,
– Enfin a s’inscrire dans le processus de réconciliation et de paix lancer par le Président ALASSANE OUATTARA.

Fait à la MACA d’Abidjan le 21/12/2020.
Le Président
Ange Dogo Gnato

Ces détenus politiques, faut-il le rappeler, avaient favorablement répondu à l’appel à la désobéissance civile, lancé par Henri Konan Bédié et l’opposition contre la candidature du président Alassane Ouattara, qu’ils jugeaient illégale au regard de la constitution qui limite à deux le nombre de mandats. Les violences électorales ont fait au moins 85 morts, près de 500 blessés et d’importants dégâts matériels, selon un bilan officiel.