Home Politique Derrière les tensions apparentes, comment le pouvoir du RHDP manœuvre pour se...

Derrière les tensions apparentes, comment le pouvoir du RHDP manœuvre pour se rapprocher de Soro

Derrière les tensions apparentes, comment le pouvoir du RHDP manœuvre pour se rapprocher de Soro
Derrière les tensions apparentes, comment le pouvoir du RHDP manœuvre pour se rapprocher de Soro

48 heures après la libération du ministre Alain Lobognon, détenu depuis le 23 Décembre 2019, les faits se détachent par eux-mêmes.

Comme les frères Soro, l’ex député de Fresco a été relaxé par la justice Ivoirienne, au terme d’un procès de plus de 4 semaines qui a abouti à sa condamnation à 17 mois de prison, largement purgée, mais la mise en liberté de l’ancien ministre pourrait recouvrir des enjeux politiques insoupçonnés.

Les éclaircissements viennent du porte-parole du ministre, lui-même. Dans un communiqué datant du 26 Juin 2021, qui a visiblement fuité, Jean-Paul Beugrefoh livre des éléments qui clarifient la position d’Alain Lobognon.

Lire aussi:   Réunion conseil politique du RHDP ce mercredi 29 juillet 2020 : ce qu’il faut savoir

Joint au téléphone pour en savoir plus l’authenticité de ce communiqué, Jean-Paul Beugrefoh confirme et nous évoque une erreur de datation. Pour la réconciliation nationale, l’ex député qui comptabilise selon ses chiffres, 549 jours en prison, annonce que « dès la semaine prochaine, il entend résolument s’engager pour faire baisser les tensions et mettre fin aux désaccords entre le chef de l’état, Monsieur Alassane Ouattara et Monsieur Guillaume Soro, ancien président de l’assemblée nationale de Côte d’Ivoire ».

Lire aussi:   « Quand le sage montre la lune, l’idiot montre le doigt » : La phrase assassine de Bédié qui fâche au RHDP

Cette médiation pour laquelle se propose Alain Lobognon, est-t-elle suscitée par le pouvoir en place ? Sur ce point, le porte-parole de l’ancien ministre des sports, rappelle « qu’en prison, il a reçu deux émissaires du régime qui appelaient à l’apaisement. La dernière fois où il a échangé avec Soro, c’était le 30 Mars 2021, avant son transfert à Grand-Bassam ». Cela, Lobognon l’aurait ouvertement affirmé lors de son procès.

Certes, le verdict de ce 23 Juin condamnant l’ex chef du parlement à la perpétuité, n’augure rien de positif en termes de volonté d’apaisement, mais le candidat malheureux aux législatives 2021 à Fresco, semble déterminé à aller jusqu’au bout de son engagement avec le régime, en faveur d’une réconciliation entre les ex alliés.

Lire aussi:   Après son retour d'exil, Alphonse Soro sur NCI justifie sa séparation d'avec Guillaume Soro

Raoul Mobio

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here