Home Politique Depuis Béoumi, KKB parle à Bédié : « si je suis élu...

Depuis Béoumi, KKB parle à Bédié : « si je suis élu je vais m’occuper de toi jusqu’à ton campement »

Depuis Béoumi, KKB parle à Bédié : « si je suis élu je vais m’occuper de toi jusqu’à ton campement »
Depuis Béoumi, KKB parle à Bédié : « si je suis élu je vais m’occuper de toi jusqu’à ton campement »

Depuis Béoumi KKB parle à Bédié « si je suis élu je vais m’occuper de toi jusqu’à ton campement »

Kouadio Konan Bertin est toujours sur le terrain dans le cadre de la campagne électorale. Pour cette journée c’est la population de Béoumi qu’il l’on reçu. C’est dans une ambiance festive qu’il a fait une grande promesse lors de son adresse à la population. L’ex patron de la jeunesse du parti doyen a promis réuni tous les fils et fille de la Côte d’Ivoire une fois élu. Ainsi il a rassuré les trois ’’grosses têtes’’ du paysage politique ivoirienne de les prendre en charge une fois élue.

Lire aussi:   Sans réserve, Kandia Camara remercie Bédié pour avoir créé les Coges

« (….) Quand je serai élu je vais dire à Alassane Ouattara de ne pas avoir peur, qu’il va être en Côte d’Ivoire comme ancien président. On ne va pas l’inquiéter. Il aura sa maison, sa voiture. En somme sa vie va être normale. Parce que vous savez le plus souvent les présidents ont peur de ce qui va leur arriver après qu’il ait perdu leur poste, c’est en ce moment qu’ils s’accrochent. Avec moi, il ne va pas être inquiéter, je vais m’occuper de lui. Quant à Bédié, lui il le sait je suis son fils. Il est un père pour moi. Je vais m’occuper également de lui jusqu’à son campement, il le sait. Aussi je vais chercher Laurent Gbagbo l’emmener à Abidjan et puis réhabiliter sa maison. Et à Blé Goudé je lui dirai de venir en Côte d’Ivoire mais qu’il contrôle désormais ses propos », a promis Kouadio Konan Bertin.

Lire aussi:   L'armée dégage les barricades chez Henri Konan Bédié et y reste positionnée

  Source: page facebook KKB

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here