HomePolitiqueDécrispation : Ouattara va libérer des prisonniers proches de Bédié, Gbagbo et Soro...

Décrispation : Ouattara va libérer des prisonniers proches de Bédié, Gbagbo et Soro (A. Intelligence)

Décrispation : Ouattara va libérer des prisonniers proches de Bédié, Gbagbo et Soro (A. Intelligence)
Décrispation : Ouattara va libérer des prisonniers proches de Bédié, Gbagbo et Soro (A. Intelligence)

Dans sa livraison de ce jeudi 22 avril 2021, le confrère Africa Intelligence croit savoir que le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, procédera à la libération d’une dizaine de prisonniers, des proches de Bédié, Gbagbo et Soro. Un pas vers la décrispation au niveau national.

« Une première liste sera présentée au chef de l’Etat avant la fin du mois d’avril pour une officialisation dans le milieu du mois de mai. », fait savoir le confrère qui cite des cadres du PDCI de Henri Konan Bédié dont l’ex-directeur de cabinet Narcisse N’dri et Ange Félix N’dakpri, tous deux arrêtés en novembre 2020 suite à l’appel à la désobéissance civile par l’opposition.

Lire aussi:   Traffic de stupéfiants: Des hauts fonctionnaires de la Côte-d’Ivoire formés à bord de la Somme (Bâtiment de commandement)

Il en est de même pour les partisans du Front populaire ivoirien (FPI) de Laurent Gbagbo, arrêtés durant la même période. Enfin, précise le confrère, aucune décision concernant les proches de Soro n’a été arrêtée car, dit-il, le dossier divise.

Souleymane Kamagaté dit Soul To Soul, Rigobert Porlo Soro, Simon Soro, le député Alain Lobognon et une vingtaine d’activistes sont entre autres les proches de l’ex-chef du Parlement ivoirien, arrêtés en décembre 2019 pour atteinte à la sûreté de l’Etat.

Lire aussi:   Révision de la Constitution ivoirienne ou élaboration d’une nouvelle: Analyse et décryptage par le Dr Guibessongui Sévérin

En ce qui relève du retour de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, le confrère révèle que le Premier ministre Patrick Achi est en charge du dossier et qu’une rencontre avec Assoa Adou, secrétaire général du FPI de Gbagbo, pourrait se tenir les jours à venir.

Ainsi, Gbagbo pourrait revenir en terres ivoiriennes fin mai 2021 si les discussions vont bon train. De même, l’ex-président ivoirien pourrait bénéficier de l’ensemble de ses émoluments d’ancien président de la République qu’il ne perçoit pas depuis 2011. Ce qui lui ferait 1 milliard 113 millions Frs Cfa en raison de 9 millions 500 mille Frs Cfa par mois.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Démission de Soro, le président intérimaire du parlement s'interroge sur les véritables raisons

Une visite de Kouadio Konan Bertin, ministre de la réconciliation nationale est prévue début mai prochain. Toutefois, il n’y a toujours aucun échange téléphonique, ajoute le confrère, entre Gbagbo et Ouattara.

Si des gestes d’apaisement sont prévus, termine notre confrère, Alassane Ouattara exclut toute idée de gouvernement d’ouverture.