Home Politique Déclaration du FPI relative à la démission du Vice-président de la République

Déclaration du FPI relative à la démission du Vice-président de la République

0
57
Déclaration du FPI relative à la démission du Vice-président de la République

La démission du Vice-Président de la République, pour convenance personnelle, entérinée le lundi 13 juillet 2020 par le Président de la République Monsieur Alassane Ouattara, ne manque pas de susciter beaucoup d’interrogations voire de sérieuses inquiétudes, à quelques mois de l’élection présidentielle d’octobre.

Avec cette énième défection, les Ivoiriens assistent impuissants au ballet incessant des démissions qui laissent présager une crise de confiance au sommet de l’État, au risque d’en faire, si l’on n’y prend garde, une crise institutionnelle.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire : pourquoi l’opposition manifeste contre Ouattara

En effet, les alliés d’hier, regroupés au sein du RHDP et porteurs d’un projet politique commun, ont étalé leurs divergences ,avant de se désolidariser pour regagner leurs chapelles politiques d’origine. Ces défections des membres du gouvernement fragilisent forcément la réalisation de l’offre politique qui n’est plus que l’apanage du RDR et quelques partis satellites.

Devant cette situation, qui préfigure la déconfiture de l’État dont les autorités peinent à assurer la gouvernance politique sociale et économique, le FPI invite le Président de la République à procéder, dans l’urgence, aux nominations en ce qui concerne les postes vacants.

Lire aussi:   772 candidatures retenues et 16 rejetées en Côte d’Ivoire pour les élections municipales et régionales

Le FPI Insiste sur l’impérieuse nécessité de prendre toutes les dispositions pour que l’élection présidentielle se tienne à la date indiquée par la Constitution pour que les nouvelles autorités légitimes, qui en sortiront, assurent en toute sérénité une gouvernance qui prenne en compte les aspirations des Ivoiriens.

Le FPI invite la communauté internationale, à travers ses organismes dédiés à la supervision électorale, à s’impliquer afin de garantir des élections transparentes en Côte d’Ivoire.

Lire aussi:   Démission de Duncan : Adjoumani réagit, « j’ai adhéré au RHDP avant M. Duncan, je reste solidement attaché au Président Ouattara »

Fait à Abidjan, le 14 juillet 2020
Le Secrétaire Général et Porte-parole
Issiaka SANGARÉ

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here