HomePolitiqueDécès du député Dominique Adié, démissionnaire du RDR

Décès du député Dominique Adié, démissionnaire du RDR

Décès du député Dominique Adié, démissionnaire du RDR
Décès du député Dominique Adié, démissionnaire du RDR

Deuil : Nous apprenons à Abidjan le décès dans la nuit du vendredi au samedi (3 heures gmt) de l’honorable Dominique Adié, député de Bouaflé commune dans le centre de la Côte-d’Ivoire, et président du PRD.

Dominique Adié, qui avait démissionné avec fracas du RDR en 2019, serait décédé d’une crise cardiaque, selon des sources proches de la famille.

Le 13 mai un autre membre du Parlement, le Sénateur transfuge du PDCI, Tchétché Célestin rendait l’âme à Paris.

 

Dominique Adié, le président du tout nouveau parti politique ivoirien, Pour la République et la Démocratie (PRD), a appelé samedi 08 juin 2019, à une transition politique en Côte d’Ivoire avant les élections de 2020. C’était lors de la rentrée politique de son parti, tenue à l’hôtel Belle Côte, dans la commune de Cocody,

Lire aussi:   Décès du roi du Djuablin : voici la cause de la mort de sa majesté Nanan Agnini Bilé II

« Aucune élection n’est possible sans une transition en Côte d’Ivoire. Il faut une transition pour régler le problème de la réconciliation entre les Ivoiriens. Il faut que les fils du pays se retrouvent, qu’ils s’asseyent, qu’ils se parlent et se réconcilient devant la nation pour que nous allons tous à des élections franches et transparentes », a-t-il déclaré devant ses partisans. Pour le président du PRD, cette proposition va contribuer à faire disparaitre le degré de méfiance qui existe entre les Ivoiriens.

Poursuivant, il a invité le chef de l’Etat, Alassane Ouattara à « faire rentrer » Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire, afin que tous les protagonistes s’asseyent autour d’une table pour régler le conflit de l’unité nationale et de la réconciliation. C’est après cette étape « qu’on pourra aller à des élections libres et transparentes », a estimé le transfuge du RDR. Aussi, a-t-il appelé les Ivoiriens à cultiver les vertus que le père de la nation, feu Félix Houphouët-Boigny, nous a enseignées, à savoir la tolérance, l’amour pour son prochain et la paix.

Lire aussi:   Le référendum de dimanche, une "occasion unique de faire le choix de la paix et de la stabilité" (Ouattara)

Sans pour autant se prononcer sur une éventuelle candidature à la présidentielle de 2020. Le président du PRD, qui est par ailleurs l’actuel député de Bouaflé commune, n’a pas manqué de préciser que son parti pourrait appeler à soutenir un candidat à cette élection.

Cette rencontre avec les militants et sympathisants du PRD était placée sous le thème : « En marche pour la République et la démocratie ».

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: des opposants réclament une nouvelle Commission électorale avant les législatives

Créé en janvier 2019, le PRD adhère à l’idéologie du libéralisme et de ce fait s’affirme comme un parti centriste. Sa devise est « Union-Justice-Travail ». Ses couleurs sont le blanc et le rouge. Il a pour emblème, la carte de la Côte d’Ivoire, avec à l’intérieur deux tam-tam parleurs, a indiqué la vice-présidente du PRD, Me Tanoé Viviane. A l’en croire, l’objectif du PRD est de « concourir à l’expression du suffrage universel dans le respect de la République, à l’union des ivoiriens et l’indépendance de la nation ».

Moïse Yao K. (Afriksoir.net)

Source: Connexion ivoirienne