Home Politique Cumul de postes : 17 députés RHDP violent la loi

Cumul de postes : 17 députés RHDP violent la loi

Cumul de postes : 17 députés RHDP violent la loi
Cumul de postes : 17 députés RHDP violent la loi

17 députés ivoiriens, membres du RHDP (parti au pouvoir) viennent d’être sommés par le président de l’Assemblée nationale, Amadou Soumahoro, de mettre un terme à l’incompatibilité de postes, à laquelle la plupart sont soumis, cumulant ainsi d’autres salaires en dehors de leurs fonctions de parlementaires.

Selon le code électoral qui précise les cas d’incompatibilité avec la fonction de député, une dizaine d’élus de la Nation, pour la plupart issus du parti dirigé par le président Alassane Ouattara, sont sommés de choisir entre leur poste administratif ou d’hommes d’affaires et celui de parlementaire. En plus du parlementaire nommé membre du gouvernement, qui ne peut pas siéger à l’Assemblée nationale, pendant la durée de ses fonctions ministérielles, le mandat de député est aussi incompatible avec la qualité de membre du Conseil constitutionnel et des juridictions suprêmes, de membre du Conseil économique et social, de membre de cabinet ministériel et de membre de la commission chargée des élections. Mais ce n’est pas tout.

Lire aussi:   Rediffusion Côte-d’Ivoire: «Attention à la tentation de Dieu et à l’instrumentalisation de la religion »

Sont également incompatibles avec le mandat de député, les fonctions de chef d’entreprise, de président de conseil d’administration, d’administrateur délégué, de directeur général, de directeur adjoint ou de gérant exercés dans : – les sociétés, entreprises ou établissements jouissant sous forme de garantie d’intérêts, de subventions ou sous une forme équivalente, d’avantages assurés par l’Etat ou par une collectivité publique, sauf dans le cas où ces avantages découlent de l’application automatique d’une législation générale ou d’une réglementation générale – les sociétés ayant exclusivement un objet financier et faisant publiquement appel à l’épargne et au crédit…

Et c’est justement à ce niveau que ces 17 députés issus du parti présidentiel, se sont fait épingler, car frappés par l’incompatibilité constitutionnelle. Ces derniers touchant un salaire de fonctionnaire ou d’hommes d’affaires bénéficiant des marchés publics et des émoluments.

La liste des députés concernés par le cumul des postes

Abdoulaye Kouyaté, député de Lakota depuis plusieurs années, il est actuellement le directeur de cabinet adjoint de la ministre d’État, ministre des affaires étrangères, Kandia Camara,

Lire aussi:   Les auteurs de fuite d’anacarde risquent deux à 10 ans de prison et une amende de un à 50 millions Fcfa

Aboubacar Cissé, député d’Aboisso, il est le directeur adjoint des impôts,

Aboubacar Méïté, député de Kamalo, Sifié et Worofla, il est le directeur coordinateur du programme national de lutte contre la schistosomiase, la geohelminthiase et la filariose lymphatique (SGF),

Adama Bictogo, député d’Agboville, il est le patron de la SNEDAI. Il a été dénoncé comme « fournisseur exclusif de l’État »,

Adama Coulibaly, député de Satama Sokoro, Satama Sokoura et Bassawa. Il est le président de l’université de Korhogo,

Alpha Yaya Touré, le député de Gbon-Kouto, qui est présenté comme un fournisseur de l’État,

Dah Sassan, il est le directeur juridique du Port Autonome d’Abidjan,

Diaby Laciné, député de Tiémé et Samatiguila, il est le directeur général du Fonds d’entretien routier,

Kader Ouattara, député de Koumassi, Il est conseiller en communication et relations publiques à la société ivoirienne de raffinage (SIR),

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Pour la société civile, la nouvelle Cei donne l'image d'un serpent qui se mord la queue

Kouaman Kra Kouamé, député de Bondo, il est le directeur général du ministère de la construction, de l’assainissement et de l’urbanisme,

Lacina Ouattara dit Lass PR , député de Korhogo, il est Conseiller à la Présidence de la République,

Marcelin Zinsou, député d’Aboisso, conseiller technique du ministre de la Promotion des PME et président du fonds national des PME,

Lacina Cheick Bamba, député de Konagosso-Kouanhiri, il est le directeur des ressources humaines du ministère de l’économie et des finances,

Nadine Mélanie Gnéba, députée de Lauzoua et de Yocoboué , elle est la directrice des ressources humaines du cabinet de la Première Dame,

Noël Maïzan Koffi, député d’Appimandoum, Bondoukou et Pinda-Boroko, Il est directeur général du Fonds de garantie automobile,

Salimata Fofana-Méïté, député de Mankono, elle est directrice des ressources humaines au port autonome d’Abidjan et

Sidiki Boubacar Koné, député de Djibrosso, Fadiadougou et Morondo, il est le Chef de cabinet du ministre de la salubrité.

Source : Ivoir Hebdo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here