Home Politique Côte d’Ivoire: Macron en Afrique, le PC Français s’interroge, Mélenchon qualifie de...

Côte d’Ivoire: Macron en Afrique, le PC Français s’interroge, Mélenchon qualifie de «blabla» le sommet UA-UE

Macron à Ouaga

Côte d'Ivoire: Macron en Afrique, le PC Français s'interroge, Mélenchon qualifie de «blabla» le sommet UA-UE

– Vendredi 1er Décembre 2017 – Lors de son discours sur sa politique africaine à Ouagadougou Emmanuel Macron a affirmé qu’il n’y aurait plus « de politique africaine de la France ».

Une déclaration qui laisse croire à l’opinion que ce dernier ne compte pas suivre ses prédécesseurs qui bien que des discours sont toujours restés dans le schéma de la « France-Afrique ».
Le parti communiste français réagit à cette déclaration de Macron et s’il veut réellement mettre un terme à la politique africaine de la France ?
« Alors dans ce cas, des actes doivent suivre. Les occasions ne manquent pas. A commencer par la restitution des œuvres d’art à l’Afrique. Mais également à l’ouverture des archives comme l’exigent les parlementaires communistes. M. Macron promet que les « documents seront déclassifiés pour la justice burkinabè qui aura accès à tous les documents sur l’affaire Sankara ». Cela constitue une avancée à la condition que toutes les archives soient ouvertes, c’est-à-dire les documents classés « confidentiel défense », bien sûr, mais également les documents de haut degré de classification, ceux que l’Etat n’ouvre jamais, classés « très secret défense », a indiqué le PCF dans un document dont s’est procuré copie.
Evoquant la Côte d’Ivoire, les communistes osent croire que Macron à parler lors des échanges avec Ouattara des questions des droits humains « malmenés et « plaider » pour la libération des très nombreux « prisonniers politiques » qui croupissent en prison en Côte d’Ivoire. 
« Parmi ceux-là, il y a Assoa Adou, figure historique de la gauche ivoirienne, 72 ans, ancien syndicaliste et ancien ministre, et Samba David, dirigeant de la Coalition des indignés, embastillés en toute illégalité », font-ils observer, avant de conclure. « M. Macron va-t-il mettre en œuvre son propre discours ou faire la démonstration que la France garde une politique africaine, celle visant au soutien explicite d’un régime autoritaire et corrompu pour préserver des intérêts dans le cadre d’une diplomatie économique aveugle ? », interroge le Parti communiste français.
Enfin, toujours à gauche, vendredi soir sur le média d’Etat français « France2 », en direct dans une émission politique, Jean Luc Mélenchon (ph2), leader de la France insoumise (20% à la dernière présidentielle en France, ndlr) a pour sa part qualifié de « Bla bla » le sommet UA-UE qui s’est tenu vendredi à Abidjan.
Donatien Kautcha, Abidjan

Vous êtes abonnés Orange en Côte d’Ivoire, recevez les infos exclusives de en souscrivant au #124*154# (103fcfa la semaine)

Lire aussi:   Crise postélectorale : la reprise du procès de Simone Gbagbo reportée au lundi 20 juin

Source : Koaci

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here