Home Politique Côte d’Ivoire : Les Gbagbos ou rien fête la liberté malgré les...

Côte d’Ivoire : Les Gbagbos ou rien fête la liberté malgré les nombreuses barres sur leur chemin

– Dimanche 30 Avril 2017- Barres d’acier obstruant la liberté de plusieurs détenus dans les prisons du pays et à la CPI, barres administratives à chaque fois qu’ils souhaitent faire entendre leur voix et barres de divisions internes. 

Le Front Populaire Ivoirien a tenu sa mémorative fête de la Liberté à Akouré malgré l’arrêté préfectoral interdisant la manifestation. (Voir ph)

Côte d'Ivoire : Les Gbagbos ou rien fête la liberté malgré les nombreuses barres sur leur chemin


Avant la sienne, Affi N’guessan président du parti et détenteur de l’autorisation légale d’utilisation du logo a été transformé en apiacée par le même système qui lui donne tout droit sur le FPI.

Lire aussi:   Liberia : à Abidjan, George Weah organise un déjeuner dans son restaurant porte-bonheur

Laurent Akoun, Danon Djédjé, Aké N’gbo et Aboudramane Sangaré marquent un autre point après la création de l’EDS (Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté), une coalition de mouvement de l’opposition qui devrait corriger les ratés des précédentes.

Cela dit, les mêmes revendications qui perdurent depuis l’accession de Ouattara au pouvoir ont été remises sur le couvert au cours de cette célébration de la fête de la liberté. « La liberté pour nos camarades détenus » scandent les militants.
Les délégations de l’intérieur du pays qui ont fait le déplacement ne manqueront pas de faire le défilé habituel malgré ce climat plutôt tendu.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Mindaoudou avant son départ, «Les trois leçons que j'ai apprises de ma mission»

En temps d’unité, la fête de la Liberté, célébrée en commémoration du multipartisme a connu des jours de plus forte mobilisation. Cependant la détermination du camp Sangaré est palpable.

Les femmes n’ont pas voulu rater l’événement. Mme Odette Lorougnon, Geneviève Bro Grébé, Mme Hubert Oulaï dont l’époux est sous les verrous et bien d’autres.

Aboudramane Sangaré fait guerrier à cette fête de la liberté est face au défi de la réunification et de la réconciliation nationale.
Cependant pour plusieurs militants de cette frange du FPI, l’affaire Affi N’guessan est un dossier à mettre au tiroir.

Lire aussi:   Affaire "du retour de Gbagbo le 17 juin 2021": le gouvernement répond enfin à KKB

 
 

Saxum, Abidjan

Source : Koaci

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here