Home Politique Crises électorales : Adama Bictogo et le RHDP imputent 3080 morts à...

Crises électorales : Adama Bictogo et le RHDP imputent 3080 morts à Gbagbo et Bédié depuis 2010

Crises électorales : Adama Bictogo et le RHDP imputent 3080 morts à Gbagbo et Bédié depuis 2010
Crises électorales : Adama Bictogo et le RHDP imputent 3080 morts à Gbagbo et Bédié depuis 2010

Le secrétaire exécutif du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, Parti au pouvoir) a accusé ce lundi les anciens présidents Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié d’être à l’origine de la mort de 3080 personnes. Des morts issues des crises électorales de 2010 et 2020. En réponse aux propos tenus par le fondateur du FPI à Daoukro, la ville natale du président du PDCI-RDA le week-end dernier.

« Ni des leçons de démocratie, ni des leçons de respect des textes, ni parler de crimes parce que le président Alassane Ouattara pendant dix ans n’a connu aucun crime. Alors que la désobéissance civile engagée par monsieur Bédié a occasionné80 morts. Que le refus de connaitre sa défaite en 2010 ont occasionné 3000 morts. Soit 3080 morts pour les deux anciens chefs d’Etat », a déclaré Adama Bictogo.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Abobo, Hamed Bakayoko débarrasse une rue de ses occupants illégaux non loin du domicile de la ministre Jeanne Peumonh

Laurent Gbagbo, acquitté définitivement par la Cour pénale internationale (CPI) en mars dernier après dix ans d’incarcération à La Haye et rentré en Côte d’Ivoire le 17 juin 2021 a rendu visite à M. Bédié à Daoukro le 10 de ce mois. Il était poursuivi pour crimes de guerre crimes contre l’humanité suite à la crise électorale de 2010 à 2011 qui a fait officiellement 3 000 morts.

Au cours de cette visite, Laurent Gbagbo a affirmé : « si je me tais pendant que ça boue en Côte d’Ivoire, et que je ne dis rien, ce sera une complicité de ma part, et il faut que je dise que je suis d’accord avec ceux qui luttent contre le 3ème mandat (…). Parce que si tu ne parles pas à un moment donné, tu es complice de ce qui se fait. Or je ne peux pas être complice de ça contre la Côte d’Ivoire. J’ai dit qu’il ne fallait pas un 3ème mandat, parce qu’en Afrique, on a un problème et un seul problème. Nous écrivons les textes, et puis on les froissé et on les jette. Un texte écrit est fait pour être respecté ».

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Procès Gbagbo et Blé Goudé, les juges n'ont pas demandé de «requalifier» les charges

Selon Adama Bictogo : « Le couple Laurent Gbagbo et Henri Konan BEDIE est une alliance de dupes qui peine à trouver un projet convenable au-delà de ce que le RHDP fait déjà pour les ivoiriens. C’est le résultat de deux hommes du passé et dépassés ».

En août 2020, face à la volonté d’Alassane Ouattaran au pouvoir depuis 2011, de briguer un troisième mandat à la tête de l’état ivoirien, Henri Konan Bédié et la quasi-totalité des partis de l’opposition ont appelé à une désobéissance civile et au boycott actif de la présidentielle de 2020. Un troisième mandat qu’ils ont qualifié d’ »anti constitutionnel et illégal ».

Lire aussi:   Retour de Gbagbo bloqué : le FPI reprend les choses en main

Le bilan officiel a été de 84 morts, plus de 200 blessés et de nombreux dégâts matériels.

Laurent Gbagbo, lors de son séjour à Daoukro, a quant à lui promis de « parler » au moment opportun.

Source: Linfodrome

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here