HomePolitiqueCrise en CI : Kalou Bonaventure créé la polémique suite à son...

Crise en CI : Kalou Bonaventure créé la polémique suite à son message à la classe politique

Crise en CI : Kalou Bonaventure créé la polémique suite à son message à la classe politique
Crise en CI : Kalou Bonaventure créé la polémique suite à son message à la classe politique

Considéré comme l’un des footballeurs ivoiriens les plus talentueux en Côte d’Ivoire, Kalou Bonaventure, frère aîné de Salomon Kalou est l’une des voix qui comptent dans le pays. Depuis sa retraite, l’ancienne star du Paris Saint-Germain est reconverti en un sérieux homme politique ivoirienne.

En octobre 2018, il est élu maire de Vavoua, ville du centre de la côte d’Ivoire, peuplée d’environ 100 000 habitants au coeur du district de Vavoua lui même peuplé d’environ 400 000 habitants.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Procès du rapt du Novotel, un accusé dénonce sa présence aux assises

Il veut alors profiter de sa carrière de footballeur pour nouer des partenariats, notamment en France. Son quotidien de maire est délicat puisque sa non-affiliation à un parti lui bloque certains financements. 

Un an après son élection, il déclare ne pas avoir d’ambition présidentielle. Cependant, les récentes crises que connait la Côte d’Ivoire semblent quelques peu l’inquiéter au point qu’il est même sorti de son silence.

En effet, après les résultats, une partie de l’opposition politique a manifesté son mécontentement par une phase violente de la désobéissance civile. Ce qui a provoqué des tensions et des morts dans certaines localités du pays.  

Lire aussi:   Liverpool, le message de Van Dijk après sa grave blessure

» Tant que les ressentiments les plus enfouis ne trouveront pas solution pour un camp ou un autre par un dialogue sincère, durable et inclusif, nous irons de crise en crise. La répression est une solution provisoire car elle ne règle en rien les problèmes de fond « , affirme l’ancien attaquant des éléphants de Côte d’Ivoire.

Un message qui a provoqué de vives réactions de soutien de la part certains proches de l’opposition, tandis que d’autres inconditionnels du pouvoir trouvent son message maladroit et critique envers le pouvoir.

Lire aussi:   Coronavirus: Simone Gbagbo demande la suspension « des Cni et des listes électorales»