Home Politique Création d’un nouveau parti : les ex-militants FPI de Songon prennent position

Création d’un nouveau parti : les ex-militants FPI de Songon prennent position

Création d'un nouveau parti : les ex-militants FPI de Songon prennent position
Création d'un nouveau parti : les ex-militants FPI de Songon prennent position

Une semaine après l’annonce par l’ex chef d’état, Laurent Gbagbo de sa décision de quitter le Front Populaire Ivoirien (FPI) qu’il a fondé pour créer un nouveau parti politique, les échos en provenance de la commune de Songon, lui sont pour le moins favorables.

Selon Bernard D., un responsable de jeunes pro-Gbagbo dans la localité, le FPI-GOR n’existant plus, les militants sont pleinement motivés et déterminés à accompagner leur mentor dans sa nouvelle odyssée.

Lire aussi:   Université de Bouaké/Côte-d’Ivoire: Les départements «Sciences et Techniques» et «Sciences de l’Éducation» arrivent

Interrogé dans la soirée de ce Lundi 16 Août, sur la volonté de ses camarades et lui, à embarquer dans le nouveau train de l’icône de la gauche Ivoirienne, cet activiste pro-Gbagbo très actif pendant les heures chaudes de la lutte contre le 3ème mandat rétorque : « Il ne faut pas le dire deux fois…Maintenant, c’est le nom qu’on cherche. Ici à Songon, en tout cas, nous sommes mobilisés derrière le président (Ndlr : Laurent Gbagbo). Il n’y a aucune opposition. Puisque, c’est l’enveloppe vide qu’on a laissé à Affi ».

Lire aussi:   Côte d’Ivoire : Simone Gbagbo acquittée de crime contre l’Humanité et de crime de guerre

Ce changement de cap, ils s’y attendaient déjà. Avec l’implication des autres formations et mouvements politiques regroupés au sein de la coalition Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté (EDS), les bases FPI de Songon, se préparaient à la création d’un nouveau parti politique. Les dés étant pipés, les pro-Gbagbo reserrent les coudes autour de leur leader.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here