HomePolitiqueCourrier du juge de la CPI sur Gbagbo / info ou intox...

Courrier du juge de la CPI sur Gbagbo / info ou intox : Geneviève Goëtzinger (ex D.G rfi) dit tout

Courrier du juge de la CPI sur Gbagbo / info ou intox : Geneviève Goëtzinger (ex D.G rfi) dit tout
Courrier du juge de la CPI sur Gbagbo / info ou intox : Geneviève Goëtzinger (ex D.G rfi) dit tout

Dans la journée du mercredi 12 Mai, une lettre du juge nigérian de la CPI Chile Eboe Osuji, président de la Chambre en charge du procès en appel adressée au ministre de la justice ivoirienne Sansan Kambilé et attribuée au bihebdomadaire Africa Intelligence anciennement La Lettre du continent a fait rapidement le tour des réseaux sociaux. Qu’en est-il réellement ?

» Le Juge de la Chambre d’appel Chile Eboe Osuji a tenu à exprimer ses inquiétudes quant aux menaces proférées par un groupuscule d’activistes sur la sécurité du président Laurent Gbagbo et Charles Ble Goude à leur retour sur leur terre natale après la fin du procès, avait indiqué le courrier qui émanerait du juge nigérian et attribué à Africa Intelligence, ce mercredi 12 Mai.

Lire aussi:   Un pro-Soro explique les vraies raisons de la colère de Kemi Seba contre les opposants ivoiriens

À l’évidence, cette correspondance adressée au ministre de la justice au lendemain intervenait au lendemain de la vague de protestation des victimes de la guerre survenue en 2011 et qui, de l’avis de nombreux observateurs, mettrait en péril la sécurité des anciens détenus de la Haye.

Certains milieux avaient vite vu en ce courrier une mise en garde sévère à l’encontre de la CICV, coalition ivoirienne des victimes de guerre avec à leur tête Diaby Issiaka. Mais, tout ceci ne serait que pure duperie. Enfin, de ce qui ressort des propos de l’ex Directrice de Rfi, Geneviève Goëtzinger, qui la qualifié de » fake grossier « .

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Soro convoqué à la brigade de recherche, une intox pour faire du buzz?

» Un fake grossier circule sur les réseaux sociaux attribué à lettre du continent. Cette grossière manipulation fait état d’un courrier bidon du juge qui présidait la Cour d’appel qui évoque des inquiétudes fictives sur la sécurité du retour de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé en Côte d’Ivoire » , écrit-elle sur son compte Twitter. » Le fake évoque, renchérit-elle, » de nouvelles enquêtes contre d’autres auteurs de crimes contre l’humanité situés dans le camp adverse, c’est faire injure aux ivoiriens de penser qu’ils puissent être dupes d’un faux si grossier montage ». Si cette information s’avère aussi exact, à qui profiterait le » crime ? ».

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : La DGI lance la 18è édition du prix d'excellence de ses meilleurs agents

Pour la journaliste, le média Africa Intelligence est victime depuis peu de nombreux fakes qui lui sont attribués sans pour autant citer les motifs ni encore révéler les instigateurs de cette basse manœuvre.