HomePolitiqueCôte d’Ivoire : Voici ce que prépare la Jeunesse Kigbafori Soro pour...

Côte d’Ivoire : Voici ce que prépare la Jeunesse Kigbafori Soro pour la remobilisation des militants de GPS

Côte d’Ivoire : Voici ce que prépare la Jeunesse Kigbafori Soro pour la remobilisation des militants de GPS
Côte d’Ivoire : Voici ce que prépare la Jeunesse Kigbafori Soro pour la remobilisation des militants de GPS

La Jeunesse Kigbafori Soro (JKS) prépare activement une activité d’envergure. Avant le lancement officiel de ce projet, une délégation conduite par le président de cette organisation politique a procédé à des consultations.

Les résultats de ces séances d’écoute des bases devraient orienter d’importantes décisions bientôt. Il s’emploie à mettre les petits plats dans les grands selon ses partisans. Daouda Massaworofinin Coulibaly, président de Jeunesse Kigbafori Soro (JKS), envisage de rassembler son monde dans la capitale politique et administrative du pays.

A Yamoussoukro, centre de la Côte d’Ivoire, les partisans de l’ancien président de l’Assemblée nationale mèneront des réflexions du samedi 9 au dimanche 10 avril prochain. Ce projet est d’autant plus important à leurs yeux qu’il est l’apothéose d’une tournée nationale d’une bonne dizaine d’étapes. Les dirigeants de la KJS sont allés dans le pays profond interroger leurs partisans, les bases, sur les grands axes d’orientations futures de leur association.

Lire aussi:   “Nous voulons améliorer le quotidien des Ivoiriens”, Marcel Amon Tanoh

Ainsi, du Sud au Nord, de l’Est à l’Ouest, en passant par les villes du Centre, ces émissaires ont prêté attention aux aspirations de représentations de ladite structure. A Yamoussoukro, ils devraient exploiter le bilan de cette mission et les conclusions des écoutes. A noter que ce mercredi 24 février, une réunion technique s’est tenue à l’occasion de laquelle tous ces éléments d’information ont été partagés.

En effet, après l’élection présidentielle de 2020 qui marque un tournant décisif de la vie politique en Côte d’Ivoire, nombre de chapelles politiques sont amenées à faire des ajustements de programmes et de stratégies. Pour ce qui concerne le camp de Guillaume Soro, il a eu à lancer un projet de « fusion » des mouvements et partis politiques se réclamant de celui-ci.

Lire aussi:   Soro envoie une mission de GPS chez Affi N’Guessan : ce qu’il faut retenir

Le processus est en cours en Côte d’ivoire et hors des frontières ivoiriennes. JKS, elle, avait donné son accord pour la restructuration du mouvement GPS à la demande de son mentor. « Depuis sa date de création le 12 février 2012, la JKS s’est fixé pour objectif premier de soutenir, de promouvoir et défendre les valeurs et idéaux de Son Excellence Guillaume Kigbafori Soro », avait indiqué début février Daouda M. Coulibaly. Une façon pour lui de dire oui à la fusion.

Lire aussi:   “La seule reconnaissance qui vaille pour Ouattara, c’est que le Rhdp gagne”, selon Bictogo (directeur exécutif)

A l’en croire, « la Jeunesse Kigbafori Soro se veut la plus importante organisation de jeunesse soroiste, à travers ses 31 coordinations régionales, 2 districts autonomes, 107 coordinations communales et 250 délégués sous-préfectoraux ».

Et devant l’appel à la réunification, il a fait une option on ne peut plus claire. « Nous voulons noter la solidité, avait-il argumenté, loyauté et la fidélité de toutes ses bases à son excellence Guillaume Kigbafori Soro malgré les difficultés que connait notre organisation mère le GPS ».

Générations Nouvelles