Home Politique Côte d’Ivoire : Visite de soutien de Simone à Aké N’Gbo, l’image...

Côte d’Ivoire : Visite de soutien de Simone à Aké N’Gbo, l’image amaigrissante de l’ancien premier ministre qui suscite la polémique

Aké Ngbo amaigri en compagnie de Simone Gbagbo (Ph KOACI)

Côte d'Ivoire : Visite de soutien de Simone à Aké N'Gbo, l'image amaigrissante de l'ancien premier ministre qui suscite la polémique

– Vendredi 24 Mai 2019 – Dans la soirée d’hier jeudi 23 mai 2019, l’ancienne première dame ivoirienne Simone Gbagbo a rendu une visite de compassion au professeur et ancien premier ministre Gilbert Marie Aké Ngbo qui a perdu une membre de sa famille le 21 mars dernier.

Comme constaté par , l’ex-premier ministre du dernier gouvernement de Gbagbo qui recevait lui et sa famille les condoléances de la délégation de Simone Gbagbo est au constat apparu très amaigri.

Lire aussi:   Communiqué du conseil des ministres du mercredi 13 juillet 2016

Ce constat d’un homme affaibli sans nul doute par la maladie n’est pas resté sans réactions de la part de plusieurs observateurs.

Sur les réseaux sociaux l’on pouvait lire plusieurs interventions de personnes qui ont véhiculé des messages d’alerte et d’appel à l’aide pour le professeur.

Si les « Gbagbo ou rien », eux ont en majorité imputé cette nouvelle morphologie de Gilbert Aké Ngbo au régime en place qu’ils accusent de « tuer à petit feu » le professeur, il n’en de-meure moins que la plupart des réactions ont alerté l’opinion sur la nécessité de venir en aide à l’ancien premier ministre.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : CAN 2019, bilan technique après la première journée des rencontres de groupes

Simone Gbagbo accompagnée à cette occasion par les membres de la direction du Front Populaire Ivoirien (FPI, Gbagbo ou rien), rendait une visite de compassion hier au professeur Gilbert Aké Ngbo qui a perdu Adèle Ahou, membre de sa famille, décédée le 21 Mars 2019. Cette dernière a été inhumée le 12 Avril 2019.

Jean Chrésus

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook